Connect with us

Politique

Fodé Bangoura du PUP fustige un acte du président Condé : « on ne doit pas amener l’armée à balayer la rue »

Published

on

Le président du parti de l’unité et du progrès(PUP), Fodé Bangoura a, lors de l’assemblée générale de son parti le samedi dernier à Cameroun, fustigé le décret pris par le président Alpha Condé ordonnant à l’armée guinéenne d’assainir la ville.

Selon Fodé Bangoura, l’armée guinéenne est la plus grande armée dans la sous-région. « Il faut remercier l’armée guinéenne. C’est grâce à elle et Conté que la rébellion n’est pas entrée en Guinée. Comme il (Conté) était Guinéen et il aimait les Guinéens, quand on parlait de l’arrivée d’une force d’intervention pour appuyer l’armée guinéenne pour combattre les rebelles, Conté a dit non’. Il a dit qu’aucune force d’intervention ne va atterrir sur le sol guinéen. Et que le commandement sera guinéen ».

C’est ainsi, rappelle M. Bangoura, que « l’armée et la population se sont données la main pour combattre la rébellion.  Certains ont dit que si c’était par Guinée que la rébellion avait commencé qu’elle allait trouver sa tombe ici.  Tout cela grâce au président Lansana Conté ».

Parlant du décret du chef de l’Etat invitant l’armée à balayer la rue, Fodé Bangoura estime que l’armée est à respecter.  « Nous, à notre époque, on n’a jamais demandé à l’armée d’aller balayer les ordures dans la rue. L’armée peut balayer la ville oui par acte citoyen. Par exemple, cette semaine de la citoyenneté, mais aller jusqu’à prendre un décret là-dessus alors là c’est autre chose ».

Aux détracteurs du régime Conté, le président du PUP répond qu’en six ans de gestion d’Alpha Condé, plusieurs défaillances ont été enregistrées. « Ce qu’on a enregistré en six ans de règne de ceux qui sabotent le régime de Conté, l’on ne l’avait pas connu en 24 années de Conté. Mais, ils ne parlent jamais de cela.  C’est pourquoi, les blancs disent qu’on ne doit pas tirer sur un corbillard parce que la personne qui est couchée dedans ne peut pas se défendre. Aujourd’hui Conté ne peut plus se défendre mais nous on est là pour le faire ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. Sylla

    7 novembre 2016 at 18 h 45 min

    Djahanama Fodé ton Conté n’a aucun bilan. Pour preuve on nous parle de la rebellion défait par les populations. Ce n’est pas Lansana Conté qui a defait la rebellion. C’est tous les Guinéens qui ont combattu la rebellion.
    L’Armée Guinéenne n’est pas l’une des meilleures de la region. C’est faux. Elle est très nulle.
    L’Armée est très mal formée,très indisciplinée et sous équipée. Cette armée se fera écraser par Boko Haram ou meme Ançar Dine du Mali. Je suis convaincu que face à Boko Haram,l’Armée Guinéenne sera battue à plate couture. Disons nous la vérité.
    Seul le Tchad a une Armée car elle a fait ses preuves sur le terrain des operations.
    Le reste des pays Africains,y compris la Guinée et le Nigeria,n’est composé que de bavards qui aiment trop parler.

  2. Lamine

    7 novembre 2016 at 23 h 08 min

    Sylla, je ne partage que deux choses avec toi : ce Fodé Bangoura est un ignorant. Dire que l’armée ne peut pas être mise à contribution pour nettoyer la ville n’est que pure ignorance. Ce sont des choses qui se sont passées ailleurs et s’il était cultivé, il l’aurait su. Les militaires, ce n’est pas seulement pour le coup de feu. Ce n’est pas pour rien que le génie militaire existe ! C’est un corps qui s’adapte à TOUTES les situations. Sur la l’indiscipline des soldats, tu n’as pas aussi tort. Cependant, quand tu affirmes que Conté n’a pas de bilan, tu racontes du n’importe quoi car c’est archi faux. Conté a construit toutes les routes qui ont permis de réduire le temps permettant de joindre les régions de l’intérieur du pays, il a libéralisé et la scène politique et les ondes. Il était courageux et bon. Et il savait preuve de sens de la justice. C’était un homme d’Etat, en dépit de son niveau d’instruction limité. Quelle personnalité ! Personne n’osait l’affronter quand il était en bonne santé. Il était respecté et craint. Et c’était un très grand patriote. Cependant, sa plus grande erreur a été d’accepter de céder au sirène du troisième mandat en 2002. Si Conté avait quitté le pouvoir en ce temps-là, toutes les erreurs qu’il a commises par la suite n’auraient pas servi d’alibi à ses détracteurs. Pour finir, dire que l’armée n’a pas libéré le pays relève de l’ignorance. Ce sont les militaires qui ont libéré le pays des hordes rebelles, avec la collaboration des populations (ce qui est normal). Il faut savoir être impartial quand on veut parler des actes des gens.

  3. Sylla

    7 novembre 2016 at 23 h 15 min

    Monsieur,
    gardez votre opinion et moi je garde la mienne.
    Quand ses soldats assassinaient des Guinéens en Janvier 2007 au pont 8 Nov.,je suis sûr que c’était un signe de sa grande bonté.

Laisser un commentaire

Publicités