Fodé Bangoura (PUP) aux Guinéens : “il faut qu’on avance, il y a eu trop de morts”

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion du nouvel an, le président du parti de l’unité et du progrès (PUP) Fodé Bangoura a invité samedi les Guinéens à s’accepter et à se parler pour l’intérêt supérieur de la nation. C’était au cours de l’assemblée générale du parti au siège situé à Cameroun, dans la commune de Dixinn.

Selon le champion du PUP, ‘’il faut qu’on accepte, qu’on s’asseye et qu’on se parle. Et quand on veut dialoguer on fait attention. Je souhaite que les Guinéens acceptent de se parler, d’ouvrir le dialogue de tout côté. Et qu’ils se parlent”.

Il faut qu’on avance, a invité l’ancien coordinateur des actions gouvernementales sous le régime Conté.

« Il y a eu trop de veuves et trop d’orphelins. Des gens ont été blessés, d’autres ont été handicapés. Il y a eu des morts pour une Guinée qui ne demande qu’à vivre paisiblement », dit-il. Avant de s’interroger : “Pourquoi ne pas s’asseoir pour régler les problèmes du pays ? Et tous les Guinéens sont interpellés, ce n’est pas seulement les partis politiques. Il appartient à nous de faire de ce pays ce que nous voulons qu’il soit”. Plus loin de souhaiter que cette nouvelle année soit la meilleure année pour le pays.

Elisa  Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.