Connect with us

En Guinée

Fodé Oussou à propos de la condamnation des manifestants du FNDC à Kindia : ‘’ils veulent intimider les gens’’

La condamnation de sept manifestants du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ce mardi 7 mai, à des peines de 3 mois d’emprisonnement ferme et une amende de 500 mille francs guinéens chacun par le tribunal de première instance de Kindia continue d’être différemment interprétée dans la cité.

Interrogé sur la question, le vice-président de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG), Dr Fodé Oussou Fofanaa confié que cette condamnation prouve à suffisance qu’on est dans un pays où les droits humains ne sont pas respectés.

« Je pense que cela prouve à suffisance qu’on est plus dans un pays où les droits humains sont respectés. Cela prouve à suffisance que cette justice-là est une justice sous ordre de Monsieur Alpha condé. Comment voulez-vous que des citoyens qui expriment leurs droits en disant qu’ils ne veulent pas d’une nouvelle constitution, on les prend et on les condamne à 3 mois de prison ferme? On autorise les autres à manifester, à danser et à proposer une nouvelle constitution. Ce sont des gens qui veulent faire un coup d’Etat constitutionnel parce que le Chef de l’Etat a juré sur cette constitution. Les gens qui dénoncent cette constitution, ce sont eux qui devront aller en prison. Les citoyens qui disent que nous voulons que notre constitution soit respectée, on les met en prison, c’est dommage. Ces juges sont en train de ternir leur métier, un juge capable de condamner des citoyens comme ça, n’est pas un juge intellectuel. C’est ce qui fait que les citoyens n’ont pas confiance en la justice. Tout le monde sait qu’il n’y pas de séparation de pouvoir ici, toutes les institutions sont inféodées à un homme qui s’appelle Monsieur Alpha Condé », dénonce-t-il.

Pour le président des libéraux-démocrates, l’objectif de cette condamnation est d’intimider les opposants au 3è mandat pour le président Alpha Condé. « L’objectif, c’est qu’ils veulent intimider les gens, mais c’est peine perdue. S’ils pensent que c’est en prenant des gens et les mettre en prison qu’ils vont réussir leur troisième mandat, je pense que c’est mal connaitre le peuple de Guinée. S’ils veulent, ils n’ont qu’à ramasser tout le monde et construire même des prisons autour, mais il n’y aura pas de troisième mandat ». 

Déjà, ajoute-t-il,  cette condamnation a fait l’objet d’appel par les avocats de la défense. « Nous avons demandé à nos avocats de faire appel de cette condamnation politique, ce qui est déjà fait. Mais je vais dire que l’image qu’ils donnent de la Guinée à l’extérieur n’est pas une bonne image. Derrière ces condamnations, il y a des gens qui n’ont rien à faire. Quand je prends le ministre Taliby Sylla qui est considéré comme le ministre de l’Energie, au lieu de s’occuper de son ministère, il se veut directeur de la mamaya pour la campagne d’un 3ème mandat. Tout Conakry aujourd’hui est dans l’obscurité. Au lieu de s’occuper de son problème, il prend tout son temps à Kindia pour déranger les gens. Ils se rendent même compte de leur échec à Kindia car, 80% des Guinéens ne veulent pas d’un 3è mandat… »

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook