Fodé Oussou Fofana, VP/UFDG : « quand un gouvernement ne marche pas, on le change »

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion de l’Assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée tenue ce samedi 03 juillet, le vice-président du parti a fustigé le manque de visibilité qui caractérise le déroulement de la transition dirigée par la junte militaire depuis le 05 septembre 2021.
Pour Fodé Oussou Fofana, le président de la transition aurait dû changer le gouvernement de la transition qui selon lui ne marche pas pour le bien être de la Guinée et des guinéens.
« Depuis le 05 septembre, il n’y a pas de visibilité(…). Je ne sais pas ce qui va se passer demain mais, depuis le 05 septembre, il n’y a rien et moi je ne comprends pas. Dans tous les pays au monde, quand on met en place un gouvernement et on se rend compte pendant un mois, deux mois, trois mois, quatre mois, cinq mois, six mois, sept mois, dix mois que le gouvernement n’est pas sur la bonne voie, il n’y a pas d’entente entre le ministre de l’administration du territoire et le premier ministre, on va à l’intérieur du pays pendant un mois, il y a eu tellement d’accidents et il n’y a pas eu de deuil national et on voit les membres du gouvernement gentiment entrain de danser du Yankadi dance, ça, ça fait quand même pitié (…). Quand vous mettez des gens et vous vous rendez compte que ce qui les intéresse, ils n’ont pas le niveau parce que quand vous confiez un ministère important à quelqu’un, ce n’est pas son domaine et vous le laissez là-bas pendant dix mois. Au lieu de travailler sur son ministère, il va sur les réseaux sociaux. Quand un gouvernement ne marche pas, on le change pour le bien être de la Guinée et des guinéens. Je pense que le colonel aurait tout fait pour l’évacuation de ce gouvernement quand il se rend compte que la population est entrain de végéter dans la misère, dans la précarité. Pour moi, cela est extrêmement grave », a déclaré Fodé Oussou Fofana.

Il par ailleurs pointé du doigt le manque d’harmonie entre le premier ministre, Mohamed Béavogui et le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Mory Condé concernant le cadre de dialogue.

Sadjo Bah
625016669

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.