Connect with us

A la Une

Fodé Oussou ne démord pas contre le nouveau bureau de l’Ordre des pharmaciens : ‘’c’est difficile qu’un clan veuille prendre toute la profession en otage’’

Le désormais ancien président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens de Guinée, Dr Fodé Oussou Fofana, a joint, dans la soirée de ce jeudi, notre rédaction pour réagir aux propos de la nouvelle présidente du Conseil de l’ordre des pharmaciens, Hawa Diakité.

Après avoir lu sur le site MEDIAGUINEE l’article sur l’installation de Hawa Diakité dans ses nouvelles fonctions, le président sortant estime que l’élection du bureau a été organisée dans le désordre et que la passation, elle aussi, est illégale.  « L’élection a été organisée dans un désordre total, dans la plus grande irrégularité.  C’est pour cela ce bureau de l’Ordre n’a pas de légitimité, parce qu’un bureau qui a été élu avec moins de 13% des pharmaciens n’est pas légitime ; un bureau qui a été élu à l’insu des pharmaciens de l’intérieur n’est pas légitime ; un bureau de l’ordre qui a été mis dans les conditions obscures, un bureau qui a été mis en place avec une commission où les gens sont frères et amis, des clans, n’est pas légitime.  Une fois encore, l’élection du bureau a été organisée dans le désordre. Même la passation qui a eu lieu ce matin n’est pas légale parce que le dossier est déjà à la justice », a-t-il déclaré.

Dr Fodé Oussou Fofana donne rendez-vous au tribunal de Kaloum le 02 novembre 2017. « Le métier de pharmacien est tellement noble, c’est une profession tellement noble, c’est une profession tellement respectée dans ce pays que c’est difficile qu’un clan, un groupe de personnes veuillent prendre toute la profession en otage en organisant une élection sur la base de rien, sur la base du désordre, sur la base de la violation de la loi, sur l’exclusion. Ce bureau mis en place n’est pas digne de représenter notre profession. C’est un bureau du désordre. Nous n’allons le démontrer le 02 novembre au tribunal de Kaloum et nous allons annuler cette élection. Et les pharmaciens sans exception, privés et publics, mettront en place un bureau qui sera l’émanation de l’ensemble des pharmaciens, qui ne sera pas un bureau de clan », a rassuré le vice-président de l’UFDG.

Par ailleurs, le président sortant déchu a clamé haut et fort qu’il ne sera pas candidat aux élections qu’il compte organiser après la bataille judiciaire. « Je ne serai candidat à rien. Et un bureau de l’Ordre sera mis en place. Je ne fais pas parce que je serai candidat.  Moi, je ne suis pas fâché. Mais, je suis fâché avec les gens qui sont allés chercher des étudiants en situation de classe, qui n’ont pas fini leurs études et qui ne sont pas inscrits aussi à l’Ordre pour venir les faire voter. Ce sont eux qui sont dans le bureau. Et ce sont eux qui mettent le débat sur la place publique. C’est une élection qui a été organisée dans le désordre. C’est pour cela, il est devenu un problème de désordre », a déclaré Dr Fodé Oussou Fofana.

 Yaya Dramé

628380576

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. La verite triomphe

    27 octobre 2017 at 10 h 48 min

    Le trubadour, le virus du RPG au sein de l’UFDG

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook