Fodé Oussou Fofana, V/P UFDG : ‘’nous sommes d’accord pour l’indépendance mais pas au stade du 28 septembre’’

Le vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) n’est pas pour une célébration de l’indépendance de la Guinée au stade du 28 septembre. Fodé Oussou Fofana, présidant l’assemblée générale de son parti, a demandé à ce que les festivités du 60ème anniversaire de la Guinée ne se déroulent pas à ce stade qui a été le théâtre du massacre de 2009 qui a fait plus de 150 morts, des blessés et de nombreuses femmes violées selon l’ONU.

« Nous sommes d’accord pour l’indépendance de la Guinée, nous sommes d’accord pour célébrer l’indépendance de la Guinée, mais en attendant, il y a des choses qui se sont passées au stade du 28 septembre, on a tué nos frères et sœurs, des femmes ont été violées le 28 septembre 2009 au stade du même nom. Quelle que soit la volonté de maitre Cheikh Sako, ministre de la justice, il n’y aura pas de justice tant que Monsieur Alpha Condé n’a pas la volonté pour que justice soit faite. Mobilisez-vous dans vos quartiers, chantez, dansez, allez partout où vous voulez. Achetez de la viande et faites la fête, c’est votre indépendance. Allez au stade de Nongo, au stade de Matoto mais ne partez pas au stade du 28 septembre. Il n’y a pas de célébration de la fête de l’indépendance au stade tant que justice n’est pas rendue. N’accompagnez pas Alpha Condé au stade du 28 septembre tant que justice n’est pas rendue aux victimes du 28 septembre », a-t-il dit tout en prédisant une malédiction pour ceux qui danseront avec Alpha Condé dans ce stade.

« Je vous le demande parce que aller au stade du 28 septembre, danser avec Alpha Condé, ces morts vont continuer à nous maudire. On ne peut pas l’accepter. La paix a un prix, c’est la justice. Si Monsieur Alpha Condé veut la paix, nous voulons la paix », ajoute le chef de file des libéraux-démocrates à l’assemblée nationale.

Le 2 octobre prochain, la Guinée va célébrer les 60 de son accession à l’indépendance sur fond de crise à la Cour constitutionnelle.  Des acteurs socio-politiques comptent descendre dans la rue, le lundi 1er octobre prochain, soit 24 heures avant la fête d’indépendance, pour contester la destitution de Kèlèfa Sall de ses fonctions de président.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




One thought on “Fodé Oussou Fofana, V/P UFDG : ‘’nous sommes d’accord pour l’indépendance mais pas au stade du 28 septembre’’

  1. Diaby Taïfour

    Mr Cellou Diallo manges l’argent les victimes de 28 septembre 2009 tu na rien dire vous les oppositions et les mouvances vous cette du mêmes clans chaq’un cherche son intérêt personnel en guinée

    Repondre

Laisser un commentaire