Foniké Menguè au juge Alphonse Wright : “jugez bien. Car Dieu est le dernier juge”

Print Friendly, PDF & Email

Appelé à la barre pour son dernier mot avant le verdict attendu le jeudi 27 août prochain, Oumar Sylla “Foniké Menguè”, l’un des leaders du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a demandé au juge Alphonse Charles Wright de dire le droit. Tout en clamant son innocence.

« Le procureur a passé 4 heures pour me charger mais il n’a pas pu. Le monde entier sait pourquoi je suis là. Je suis là parce que je suis opposé à un 3e mandat de Monsieur Alpha Condé. Ce procès est une mise en scène par Monsieur Alpha Condé, exécuté par monsieur le procureur. Monsieur le président jugez bien. Car Dieu est le dernier juge », a dit sans détour Foniké Menguè poursuivi pour “diffusion et production de fausses nouvelles”. 

Faut-il rappeler que le prévenu est poursuivi par le parquet de Dixinn pour des faits de communication et divulgation de fausses informations d’une part. Et d’autre, pour les faits de menace, de violence ou de mort pour la mise à la disposition d’autrui d’informations de nature à troubler la sécurité publique.

Elisa Camara 

+224654957322

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.