Foot : visite guidée au centre technique ‘’Joseph Blatter’’ et l’hôtel du Syli, à Nongo

Print Friendly, PDF & Email

Dans le but de toucher du doigt des réalités sur le terrain, des journalistes des médias publics et privés ont effectué ce jeudi 19 octobre, une visite guidée dans les locaux du centre technique dénommé ‘’Joseph Blatter’’ de Nongo et au niveau de l’hôtel des équipes nationales en construction au stade de Nongo, dans la commune de Ratoma, en haute banlieue de Conakry.

Le centre technique…

Guidée par le responsable dudit centre, Mamady Condé dit ‘’Gaillard’’ et de son assistant Ibrahima Condé ‘’Méga’’, cette visite a permis aux journalistes de constater de visu l’état de délabrement en cours de l’édifice (centre technique) et du non achèvement des travaux de l’hôtel. Le constat est que ce centre technique qui porte le nom de l’ancien président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Joseph Blatter se trouve de nos jours dans un état piteux. Les bureaux, salles de réunion et toilettes sont quasiment foutus. Bref, tout est à refaire pour donner une belle image au football guinéen.

Des toilettes…

A en croire Mamady Condé dit ‘’Gaillard’’, l’actuelle équipe dirigeante de la FEGUIFOOT mérite d’être remerciée pour ses nombreuses et belles initiatives en faveur du football.  ‘’Pour le centre technique de Nongo, aujourd’hui nous pouvons dire grand merci à Monsieur Mamadou Antonio Souaré. Parce que ce centre était un lieu abandonné à lui-même. La preuve en est que vous venez de visiter certaines parties qui sont aujourd’hui complètement dégradées. Ça veut dire que c’était un bijou qui était abandonné. Mais la venue de l’équipe d’Antonio Souaré nous rassure quant à la reprise prochaine des travaux avec bien sûr l’aval de la FIFA. Je ne parle pas pour parler, mais il faut reconnaître qu’Antonio Souaré est un homme dévoué. Dès qu’il est arrivé, il s’est tout de suite attelé à ce que ce centre soit un centre digne de nom et rentable. Mais c’est la FIFA qui a demandé l’arrêt des travaux qui étaient en cours. Quant à l’hôtel, beaucoup de choses restent encore à faire contrairement à ce que Super V disait hier sur les ondes d’une radio de la place’’, dit-il.

Poursuivant, il a précisé que ‘’la délégation de la FIFA qui était là récemment est repartie avec un désespoir tellement que les choses étaient mauvaises ici. Surtout quand ils ont vu l’état de ce centre technique et l’hôtel que vous voyez de l’autre côté. Il faudrait que les choses soient vite débloquées enfin que notre centre technique quitte dans cet état qui n’honore pas le football guinéen. Il suffit de faire un tour dans les centres techniques de Côte d’Ivoire et du Sénégal pour comprendre que notre centre technique est une honte’’, a-t-il mentionné avant de pointer un doigt accusateur sur l’équipe sortante de la FEGUIFOOT, pilotée par Salifou Camara ‘’Super V’’.

Pour lui, c’est à cette équipe [Super V et Cie, ndlr] qu’il faut poser la question de savoir pourquoi le centre technique et l’hôtel se trouvent dans cet état. ‘’Ils sont les seuls qui peuvent répondre à cette question pour la simple raison que ce sont eux qui géraient tous les fonds de la FIFA alloués pour la circonstance.’’

De son côté, Ibrahima Condé dit ‘’Méga’’ a tenu à préciser clairement que les travaux de mise à niveau du centre technique et de l’hôtel avaient bien commencé sous le leadership de Mamadou Antonio Souaré. Mais, souligne-t-il, lesdits travaux ont été stoppés net par la FIFA. ‘’Madame la secrétaire générale de la FIFA [Fatma Samoura, ndlr], lors de sa récente visite ici a demandé à la fédération guinéenne de football d’arrêter les travaux. Elle avait dit que ce centre technique appartient à la FIFA et non à la Guinée Pour le cas de l’hôtel, elle avait dit à la FEGUIFOOT d’envoyer le titre foncier du local à la FIFA. Bref, elle a été déçue par ce qu’elle avait vu sur le terrain étant donné que son institution a déboursé de montants colossaux pour la réalisation de ces travaux. C’est en moment qu’on a compris que cet arrêt des travaux était lié aux résultats de l’audit qui font tant de bruit maintenant dans la cité. Sinon, les responsables de la fédération actuelle avait déjà commencé à rénover la salle de conférence, le bureau du directeur technique national, le bureau du sélectionneur national, le bureau des arbitres et celui du football féminin’’, a-t-il conclu.

 

Par Youssouf Keïta

+224 666 48 71 30    

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.