Connect with us

Sport

Football africain: les compliments  du technicien français Claude Leroy au technicien sénégalais Amara Traoré… 

Le football est une science comme les autres matières. Il n’a pas de frontières. Il obéît a beaucoup d’exigences. Si tu le maîtrises, tu seras toujours reconnu par tous tôt ou tard. Si tu ne le connais, quoi que tu fasses tes erreurs seront toujours détectées. En Afrique, tel n’est pas le cas. Les équipes nationales du continent à travers leurs dirigeants ne font jamais confiance en leurs fils même si ceux-ci ont les compétences requises. Le technicien sénégalais Amara Traoré se situe dans ce sillage.  Grand connaisseur du football mondial pour avoir  gravi tous les échelons tant sur le continent que dans le monde, Amara Traoré réside en Guinée depuis 4 ans. Jamais, il n’a eu de véritables chances de bien fonctionner avec le Horoya AC et l’ASKaloum. Malgré tout, il aura laissé des traces positives. Tout récemment il avait postulé au poste de sélectionneur du Syli. Retenu dans les 15 coaches présélectionnés sur les 43, Amara Traoré a été mis à la touche par le comité de normalisation au profit  des entraîneurs européens qui ont les mêmes diplômes que lui, qui ont eu suffisamment de temps en Afrique, pour  un résultat catastrophique. Ignorance, complexe, deal ou complaisance, allez savoir le reste au comité de normalisation.  Dieu sait faire la part des choses. Aujourd’hui, l’histoire est en train de jouer en faveur de l’ancien coach des Lions de la Téranga du Sénégal.  C’est le technicien français  pas le moindre qui a fait des compliments sur Amara Taroré. Il s’agit du vieux « sorcier blanc » Claude Leroy qui est aujourd’hui très écouté dans le monde du football mondial en général et africain surtout en  particulier pour avoir été sélectionneur du Cameroun, de la RDC et autres. Le plus africain des techniciens français s’est basé sur les éliminatoires de la CAN 2012 Gabon 2017 pour ressortir les valeurs de l’ancien coach du Horoya AC et de l’ASK.  Voici pour vous quelques morceaux :

Sur le match Sénégal / Cameroun, le technicien français Claude Leroy a affirmé n’être nullement surpris du résultat. « Vous savez, le Sénégal que j’ai entraîné pendant quatre ans dispose d’un énorme potentiel ; seul un problème d’organisation plombait son envol. Aujourd’hui, qu’ils commencent à trouver une solution à ce problème, rien ne peut les empêcher de progresser. Sur ce match dont j’ai vu certains extraits et lu des articles de presse, je peux vous dire que ce qui faisait la force du Cameroun fait leur force en plus de la technicité de leurs joueurs. C’est avec un mental fort qu’ils ont été cherché la victoire. Ils y ont cru jusqu’au bout. Dans une rencontre très tactique avec une grosse intensité, ils sont restés unis, avec un public chaud qui y a cru jusqu’au bout. D’ailleurs, dans cette poule, le Sénégal a trouvé très tôt la solution en allant d’abord remporter largement son premier match face au Congo, à l’extérieur. Alors que les deux autres favoris du groupe peinaient à trouver la faille. Et je vois mal comment les Sénégalais ne continueraient pas sur cette lancée et s’approprier la première place, car, contrairement à ce que disent les Camerounais, la manche retour sera aussi  disputée.  Je les vois prendre au moins quatre points lors des trois derniers matches. .Quant au staff local mis en place par le Sénégal, il souligne que « Amara a été joueur professionnel pendant des années avant de beaucoup apprendre à l’ombre de techniciens français. Sa formation d’entraîneur a été bien suivie en France. Il a posé un gros problème tactique à Javier Clémenté qui demeure une figure vivante du football européen. Donc, il ne faut aucunement être surpris de ce résultat.

Sur  les binationaux, Claude Leroy soutient que la nouvelle propension des clubs français à aller chercher des joueurs sud-américains a éloigné les africains d’origines des centres d’intérêts des clubs et de la sélection nationale. Une des raisons qui font que ces jeunes africains d’origines ont fini par choisir les sélections  africaines avec qui, ils sont sûrs de disputer une coupe d’Afrique voire une coupe du monde. Et à ce titre, je suis sûr que les Sénégalais ne commettraient plus les mêmes erreurs lors d’une phase finale de coupe du monde. Une analyse qui laisse beaucoup à réfléchir !

N’Famara Baga Bangoura

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook