Football : champion en série C avec Perugia, Amara Konaté, natif de N’zérékoré se confie !

Print Friendly, PDF & Email

Amara Konaté connu sous le sobriquet ‘’Zidane’’ est un footballeur guinéen né à N’zérékoré en 1999. Il a fait ses débuts ici dans plusieurs clubs informels avant de porter le maillot de Diani Ac, l’équipe préfectorale où il a joué la montée en deuxième division, la coupe nationale mais aussi le Milo FC de Kankan avec lequel il a joué également la deuxième division guinéenne.

C’est par la suite que ce prodige guinéen a décidé de rejoindre l’Europe par la voie clandestine en Italie. Toujours décidé à devenir professionnel, là-bas, il a cherché à s’entraîner avec un club informel où son talent a été détecté par son manager qui lui a envoyé à Perugia.

« Je suis parti en Italie, parce que je me disais qu’il faut réussir dans le foot.  Sinon je suis passé par la Libye, avant de rejoindre l’Italie à l’aide d’un bateau. Avec la passion, je courais chaque soir. Mais un jour lorsque je suis sorti pour m’entraîner, j’ai vu les gens s’entraîner aussi. Je me suis approché du coach et je lui ai dis que je veux jouer mais que je n’avais pas de documents. Il m’a dit que c’est difficile que je m’entraîne. C’est à partir de là qu’un manager a admiré mon foot et ce dernier m’a envoyé à son tour pour un autre texte. Comme ça, Dieu a voulu que je me retrouve à Perugia. J’ai commencé par l’équipe réserve et ils m’ont accordé le temps de jouer dans l’équipe A. Et aujourd’hui, nous sommes champions », a expliqué le natif de N’zérékoré.

Aujourd’hui, nombreux sont ces talents qui, par manque de soutien voient leur football arrêté. Sur la question, Amara Konaté invite ses amis à la persévérance.

« Ce n’est pas de tout facile lorsque nous tentons d’évoluer. D’autres disent que tu ne vaux rien parce que tu ne joues que le foot. Mais ce sont les détails qu’il faut s’en passer pour être au plus haut niveau. Je suis convaincu que c’est compliqué puisque beaucoup de nos frères étaient contraints de laisser le foot ici à N’zérékoré. Mais il faut se mettre au travail, le bonheur vient dans le travail », conseille l’ancien sociétaire de Diani A C.

A noter que le jeune prodige guinéen avait été convoqué récemment par le syli junior même si son club (Perugia) ne l’avait pas laissé de venir. Toutefois, il promet de porter le maillot de son pays au moment venu.

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.