Football : les clubs de la division nationale 1 et 2 réclament leur réintégration dans la prise de décision

Print Friendly, PDF & Email

L’imbroglio qui touche le football guinéen est devenu aujourd’hui la préoccupation de tout un bon Guinéen. C’est dans ce cadre que les clubs de la division nationale (1 et 2) ont décidé de se faire entendre à travers une déclaration rendue publique ce jeudi au centre technique de Nongo (Conakry).

Leur porte-parole, Aboubacar Kamissoko, président de Super Étoile de Coleah, a déclaré ceci : « Nos agissements dénotent que le football guinéen a quitté  le rectangle vert pour se transporter sur les rings. On ne peut pas le nier et on ne doit pas le nier. Le football guinéen est devenu un problème clanique et de procès d’intention. ». Il regrette aussi le fait que beaucoup de gens se soient invités  dans le football au quotidien. « Pour dénoncer les injustices et défendre les intérêts des clubs, nous privilégions le dialogue entre tous les belligérants pour une sortie de crise et éviter à notre nation tout entière la déconvenue et les foudres des instances internationales (FIFA-Caf) », ajoute-t-il, tout en demandant la réintégration des clubs de la division nationale à la prise de décisions. « Nous réitérons notre engagement au côté des bons offices et réaffirmons le souhait des clubs de la division nationale pour leur réintégration totale dans le débat du football guinéen, puisque nous sommes aussi membres de droit affiliés à notre association nationale (Féguifoot) depuis des décennies pour la plupart des clubs », indique-t-il.

À rappeler que les clubs de la division nationale ( 1et 2) ont accueilli, avec émotion et consternation, la démission du président Mamadou Antonio Souaré de la Feguifoot et qualifient son acte d’exemple à suivre.

Kalidou Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.