Football : une nouvelle Académie portant le nom d’Antonio Souaré voit le jour, à Bamako

Print Friendly, PDF & Email

Il s’agit de Monsieur Fawo Kourouma ancien joueur et capitaine du Hafia Junior qui vient de créer une Académie de football 100% guinéen. Jusque-là financée et entretenue sur son fonds propre, cet ancien footballeur reconverti en teinturier à Bamako met sa petite expérience en oeuvre. Il s’agit de récupérer les jeunes Guinéens qui vivent au Mali avec leurs familles et qui veulent faire carrière dans le footballeur, mais aussi les jeunes qui transitent par le Mali avant de tenter leur chance au Maghreb.

 

 

Interrogé sur cette initiative, Fawo Kourouma donne la raison : « J’ai été footballeur, j’ai joué à Conakry. J’étais capitaine du Hafia Junior, puis je suis venu au Mali. J’ai encore joué ici en deuxième division, après je suis parti au Maghreb. Mais comme vous le savez, là-bas pour te prendre, il faut avoir une licence d’une équipe nationale, d’une catégorie mais aussi certains clubs ne permettent pas que plus de trois noirs soient dans un seul club. Donc je suis revenu au Mali, j’ai commencé à faire la teinture, c’est dans ça que je mène ma vie. 

Pour ce qui concerne l’Académie, comme je suis ancien footballeur, je n’ai pas eu la chance, je me suis dit que ce sera une bonne chose si j’aidais les Guinéens qui sont là mais aussi ceux qui viennent du pays pour jouer. C’est pourquoi nous avons créé cette Académie qui porte le nom d’Antonio Souaré », dira-t-il. 

Concernant ses relations avec Antonio Souaré, M. Kourouma précise : « Franchement, je ne connais pas Antonio Souaré. Je n’ai pas son contact et je ne l’ai jamais contacté, ni lui ni un de ses proches. Il y a un an que j’ai créé ça, je n’ai aucune aide c’est mon fonds propre. J’ai donné le nom à Antonio Souaré parce qu’il a beaucoup fait pour le football guinéen. Il mérite aujourd’hui beaucoup de choses en Guinée, sinon je n’ai aucune relation avec Antonio Souaré. Il vient souvent ici à Bamako, mais Dieu n’a pas voulu qu’on se rencontre. Aujourd’hui, nous avons plus 30 enfants de toutes catégories, de 30kg, 40kg et 50kg maximum. L’inauguration est prévue pour le mois d’octobre, nous avons déjà commencé à faire les cartes, dans un mois nous aurons un an. » 

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali)

+22391895637 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.