Forécariah : Malick Sankhon clôt la campagne et invite les Guinéens à aller voter dimanche

Print Friendly, PDF & Email

Après plusieurs semaines en campagne pour les élections législatives et la victoire du ‘’oui’’ au référendum le dimanche 22 mars prochain, le directeur de campagne du Rpg-arc-en ciel, Elhadj Malick Sankhon, directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), a été accueilli en pompe vendredi, 20 mars, dans la sous-préfecture de Farmoriah, préfecture de Forécariah.

En compagnie de Mamadouba Sankhon, candidat uninominal de Forécariah, Malick Sankhon a fait le bilan de sa campagne en ces termes « Le bilan est positif. De part et d’autre, nous sommes allés conquérir les cœurs, expliquer aux uns et aux autres, comment il faut voter pour nos candidats à l’uninominal et sur la liste nationale.  Et, aussi, comment voter OUI pour la nouvelle constitution. Je pense que nous avons réussi… Aujourd’hui, de Conakry à Yomou, les Guinéens sont derrière le professeur Alpha Condé… », a-t-il dit. Invitant ensuite les habitants de la préfecture de Forécariah à voter massivement pour Mamadouba Sankhon.

« On ne pouvait pas achever cette campagne sans venir à Farmoriyah (…) Mamadouba Sankhon a été choisi pour représenter tout Forécariah à la future Assemblée nationale. C’est un honneur pour nous qu’il soit notre digne représentant. Et, seul Dieu sait ce que Mamadouba Sankhon vaut et va faire. Car, c’est tout Forécariah qui l’a choisi unanimement. C’est une marque de confiance. Je me dois de remercier les populations de Forécariah surtout celles de Farmoriyah », a indiqué le directeur de Campagne du Rpg-arc-ciel.

Seul candidat de la préfecture de Forécariah au compte des élections législatives, Mamadouba Sankhon est revenu sur les motifs de son engagement à défendre sa préfecture à la future assemblée nationale.

« Mon choix est l’émanation de la population de Forécariah. Il ne m’ont même pas consulté, ils n’ont pas demandé mon avis, ils ont décidé à ce que ça soit moi leur candidat uninominal de 2020. C’est ce qui fut fait, je ne pouvais en aucun cas refuser bien que je n’étais pas préparé conséquemment mais, j’ai accepté. Et, grâce au concours de madame la ministre de l’agriculture qui est aussi de Forécariah, qui m’a aussi accompagné dans ma campagne moralement et financièrement.

Je n’ai pas de concurrent. Et même si j’avais un concurrent, je ne parle pas d’une autre préfecture mais la préfecture de Forécariah, même si c’était en présence de toute l’opposition, je ne pense pas que quelqu’un puisse me battre ici.  Et cela ne date pas d’aujourd’hui, c’est ma communauté. Pendant que j’étais directeur général du port, j’ai pu leur apporter tout ce que j’ai pu, moralement, financièrement à travers tant de mosquées que j’ai construites pour les villages et quelques écoles… c’est au-delà de tout ça que les populations ont décidé à ma place, en me choisissant comme candidat à la députation uninominal », a-t-il martelé.

Cette campagne déroulée qui s’est déroulée en présence de plusieurs citoyens de la localité, a été marquée par la prestation artistique et les interventions des militants qui ont réitéré leur détermination à accompagner et soutenir les actions entreprises par le président de la République, le professeur Alpha Condé.

Mohamed Cissé, de retour de Forécariah

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.