Forécariah : un lycéen se suicide par pendaison dans la cour d’un ex-ministre

Print Friendly, PDF & Email

Dans la nuit du vendredi 30 octobre 2020, un jeune du nom de Naby Bangoura dit ”Kaka”, âgé d’une vingtaine d’années, élève de la 12e Sciences Mathématiques (SM) au lycée Mamadou Konaté, se serait donné la mort par pendaison dans la cour de l’ex-ministre des Mines et de la Géologie Facinet Fofana.

D’après nos informations, c’est un cas de mort suspect qui mérite d’être vérifié car la hauteur du manguier sur lequel il s’est semble-t-il pendu n’atteint pas 2 mètres et ses pieds touchaient le sol. La première personne à être sur les lieux est une dame du nom de Bangoura.

Selon elle, « Chaque matin je viens pour nettoyer la cour. Donc comme d’habitude, ce matin j’ai trouvé la cour fermée et j’ai appelé, personne ne m’a répondu. Mais par finir, le policier qui est logé dans la cour est venu ouvrir et il a continué vers l’autre côté de la cour en contournant. Donc c’est ainsi que je suis rentrée puis j’ai commencé à ouvrir les portes. Une fois que j’ai ouvert la porte de dernière j’ai aperçu un homme et j’ai dit c’est qui ? Qui est là-bas mais il ne me répondait pas. Finalement je suis sortie pour appeler le maître du garage qui est en face de la cour en lui disant vient voir, il y a quelque chose dans la cour. On est entré en trouvant alors ce jeune suspendu ; moi j’ai commencé à crier, ainsi les gens sont venus. Fort malheureusement c’était mon frère et il était avec son père hier dans le village. Et après il est revenu à Allassoyah pour passer le reste de la journée et même la nuit, il était avec ses amis dans une soirée dansante. C’est pourquoi, ils ont appelé les autorités de Forécariah, même le procureur de la justice était venu ainsi que la police et la gendarmerie. Son père étant dans les lieux, c’étaient des larmes qui coulaient. Ainsi d’autres personnes l’ont suivi en pleurant. Mais ont peu dire que les enquêtes sont en cours. Son corps a été transporté par la police jusqu’à la grande mosquée d’Allassoyah. » 

Mohamed Conté, correspondant à Forécariah

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.