Forum national sur la prévention, la gestion et la résolution pacifique des conflits : discours de la ministre Zalikatou Diallo

Print Friendly, PDF & Email

Madame la Directrice de l’USAID pour la Guinée et la Sierra Leone

Madame la Représentante Résidente de CRS

Distingués invités

Tout protocole respectueusement observé

Mesdames et Messieurs

C’est à la fois un immense privilège et un honneur pour moi de prendre la parole au nom du Gouvernement Guinéen, en mon nom personnel pour dire toute la gratitude du Ministère de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale pour l’invite qui nous est faite de procéder au lancement du  Forum National sur la Prévention, la Gestion et la Résolution Pacifique des Conflits.

En effet, le présent forum s’inscrit dans la matérialisation de la stratégie nationale de prévention des conflits voulue et initiée par le Gouvernement Guinéen sous la conduite éclairée de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence le Professeur Alpha Condé.

Les défis en matière de paix et de cohésion sociale pour notre pays sont énormes et complexes et de ce fait, exigent de l’ensemble des acteurs, le Gouvernement en premier ressort, plus de rigueur, de responsabilité et d’actions intelligentes et soutenues pour inverser la tendance.  Cet exercice doit être un travail de tous les jours, et personne, je dis bien personne ne devrait être laissée pour compte. Votre organisation, le Catholic Relief Services a donc fait le bon choix,  en accompagnant le Gouvernement Guinéen dans son rôle régalien, celui d’offrir à l’ensemble des filles et fils de la Guinée ainsi que de ses amis vivant sur son territoire, un environnement paisible et cohésif où il fait  bon vivre.

 En présidant les présents travaux, je tiens personnellement à exprimer la volonté du Gouvernement Guinéen à travers mon département à accompagner la mise en œuvre des recommandations et résolutions qui seront issues de vos réflexions.

Il m’a été dit que les participants à ce forum national, sont essentiellement composés des membres des structures relais du projet de Cohésion Culturelle pour la Paix et la Prospérité des localités de Mandiana, Siguiri, Kankan, Kouroussa, Dinguiraye et trois communes de Conakry à savoir Ratoma, Matoto et Matam. Il s’agira donc pour eux, de partager leurs expériences en matière de prévention, de gestion et de résolution pacifique des conflits en vue d’améliorer leur professionnalisme et leur motivation en tant qu’acteurs incontournables de paix et de cohésion sociale dans leurs différentes localités.

C’est donc un cadre national d’échange entre divers acteurs majeurs du pays, pour discuter des défis auxquels nous sommes confrontés, mais également partager les expériences réussies dans le cadre de vos interventions.

C’est le lieu pour moi de magnifier les relations de Coopération entre les Gouvernements Américains et Guinéens, des relations qui se sont renforcées au fil des années. Je tiens particulièrement à remercier l’USAID, l’organisme qui a financé ce projet à travers sa directrice pour tout ce que son agence fait pour les populations Guinéennes.  L’USAID est un partenaire stratégique de la Guinée. Son appui dans les domaines de la bonne gouvernance, la démocratie, la santé, l’économie, pour ne citer que ces quelques domaines, n’est plus à démontrer. Encore une fois grand merci Madame la Directrice.

Pour conclure mon propos, je voudrais faire une mention spéciale à l’endroit du Catholic Relief Service- CRS Guinée et de ses partenaires de mise en œuvre, WANEP Guinée, OCPH Caritas Guinée pour non seulement avoir initié le présent forum, mais tout ce qu’ils font dans le cadre de la promotion du bien et mieux-être des populations guinéennes.

J’ose espérer que ces moments de partage et d’échanges que vous aurez à passer ensemble, vous aideront sans doute à capitaliser davantage sur vos expériences en matière de consolidation de la paix, pour une Guinée sûre et paisible, résolument tournée vers l’avenir, une Guinée où ses filles et fils promeuvent la tolérance et l’acceptation des différences ethnique et religieuse qui, à notre avis, devraient être des atouts.

 C’est sur ces mots pleins d’espoir que je déclare ouvert le présent forum national sur la prévention, la gestion et la résolution pacifique des conflits.

Vive la Guinée

Vive la Coopération Internationale

Je vous remercie.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.