Fouille à la Maison Centrale de Conakry: neuf (09) Kg de chanvre indien, des armes blanches et 47 téléphones saisis, des caméras de surveillance annoncées d’ici la fin du mois (Charles Wright)

Print Friendly, PDF & Email

Le Procureur Général près la Cour d’appel de Conakry accompagné de son substitut, d’avocats généraux, a effectué ce jeudi 26 mai, une fouille à l’intérieur de la maison centrale de Conakry sis à Coronthie.

Après les fouilles d’une partie de cette maison d’arrêt, plusieurs objets et des armes blanches ont été saisis : « Il y a eu 47 téléphones dont quatre (04) Android, des couteaux, des tournevis, des lames et 9 kg du chanvre indien incinéré dès après la saisie ».

Selon le Procureur Général Alphonse Charles Wright, cette action est une manière pour le parquet qu’il dirige de prévenir les évasions dans les prisons relevant de son ressort parce que selon lui, généralement la période des saisons pluvieuses est une aubaine pour les gens qui sont en prison en attente d’être jugés ou qui sont condamnés de se soustraire à la loi.

Poursuivant, le magistrat a invité aussi les parents des détenus d’arrêter d’introduire des téléphones dans la nourriture qu’ils amènent. Et par la même occasion, il a annoncé que d’ici la fin du mois, des caméras de surveillance seront installées à l’intérieur et à l’extérieur de la cour de la maison centrale de Conakry, pour faciliter la surveillance au niveau de cette prison civile et qui vont réduire le coût et l’effort des agents qui sont partout et qui ne peuvent pas être partout.

Il faut retenir que tous les objets saisis ont été confié au régisseur de la maison centrale de Conakry.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.