Fria : les activités du projet ‘’Bourses Numériques’’ lancées

Print Friendly, PDF & Email

Le coordinateur national du mouvement ‘’WALOU A KHA KHA  WALI RA GNON’’ par ailleurs directeur national des Impôts, Aboubacar Makhissa Camara a officiellement lancé ce samedi 25 novembre, les activités du projet dénommé ‘’Bourses Numériques’’ à Fria. C’était en présence des autorités préfectorales, communales et religieuses de la dite localité.

Initié par le mouvement ‘’WALOU A KHA KHA  WALI RA GNON’’ qui signifie ‘’laissez-le terminer les travaux déjà engagés’’ en partenariat avec l’ONG ‘’Alliance Fria’’, ce projet est axé sur l’initiation ou renforcement des capacités aux technologies de l’information et de la communication des jeunes à travers tout le pays.

C’est pourquoi dans son allocution de circonstance, le représentant pays de l’ONG ‘’Alliance Fria’’, M. Youla a, après avoir remercié les uns et les autres dira que ledit projet vise à former dans un délai court, plus de mille (1000) jeunes guinéens de toutes tendances confondues.

‘’Le projet bourses numériques auquel vous êtes tous confiés aujourd’hui pour son lancement, s’inscrit dans la logique d’accompagner les actions du gouvernement du Pr Alpha Condé. Ce projet dont l’alliance Fria est le partenaire technique et pilote permettra de réduire la fracture numérique et promouvoir les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Notre mission principale à tous, est de fédérer autour du Président de la République toutes les forces vives afin d’initier des projets générateurs de plus-values et de revenus’’, dira-t-il entre autres avant de mentionner que notre l’alliance Fria a vu le jour grâce à tous les enfants de la ville de Fria située à plus de 100 kilomètres de la capitale Conakry.

Poursuivant, il a fait savoir que les actions de ce projet initié en faveur des jeunes toucheront plus de mille jeunes. ‘’Nous comptons former plus de mille personnes et créer de l’emploi à l’avenir. Notre alliance en connivence avec le directeur national des Impôts, Aboubacar Makhissa Camara prévoit de nombreux autres projets à venir. C’est pourquoi, nous comptons identifier et approcher des partenaires financiers éventuels en Europe et en Guinée, mais aussi solliciter l’aide et l’appui du gouvernement guinéen…’’

Prenant la parole, le coordinateur dudit mouvement, Aboubacar Makhissa Camara a demandé à l’assistance d’observer une minute de silence à la mémoire de tous leurs compagnons de lutte dont le feu gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara. Il a par la même occasion remercié le président Alpha Condé qui, selon lui, a bien voulu placer sa confiance en eux pour travailler à ses côtés.

‘’C’est pour moi un grand honneur et un immense plaisir de voir se réaliser ce premier projet programme d’un vaste plans d’action dans la gibecière du mouvement WALOU A KHA KHA  WALI RA GNON. Ce premier donc est la tête de pont d’une série de formation qu’offre le mouvement aux jeunes de Guinée. La première formation de ce programme qui doit se tenir ici à Fria, dans cette salle et qui est exclusivement réservée ressortissants et résidents de cette préfecture, s’inscrit dans la dynamique présidentielle qui consiste à lutter contre le chômage des jeunes en leur permettant d’acquérir des qualifications qui pourraient à coup sûr leur rendre compétitifs sur le marché concurrentiel de l’emploi’’, dira en substance Aboubacar Makhissa Camara, avant d’annoncer que l’inscription à ce projet est gratuite.

Plus loin, il a informé que ce projet en faveur des jeunes commencera très bien tôt dans les cinq communes de Conakry et dans les 33 préfectures du pays.

Ravis de ‘’cette belle initiative’’, les premiers jeunes bénéficiaires de ladite formation ont magnifié l’œuvre tout en invitant leurs collègues à venir vers ce projet innovateur. ‘’J’avoue que la formation était intéressante. Elle nous a permis d’avoir beaucoup de connaissances en informatique. Je demande aux autres jeunes qui n’ont pas pu d’assister à cette première phase de la formation d’accepter d’y intéresser. Car, seule la bonne formation pourra aider’’, a mentionné Mademoiselle Foulématou.

A noter que la cette cérémonie de lancement a pris fin par la remise des attestations aux premiers jeunes bénéficiaires du projet.

Par Youssouf Keita, depuis Fria

+224 666 48 71 30

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.