Gaoual : il pilonne sa mère et lui coupe la tête

Print Friendly, PDF & Email

Selon Guineenews, une mère de famille a été tuée par son propre fils, dimanche 9 mai dernier à Gaoual, une ville de la Moyenne Guinée. Mamadou Moustapha Diallo, âgé de 32 ans, cultivateur, marié et père de trois enfants, est l’auteur de cette matricide, informe le journal guinéen en ligne.

« C’est hier lundi à 9 heures que le maire de Malanta m’a appelé au téléphone pour m’informer d’un meurtre qui a eu lieu dans le district de Boussoura. J’ai immédiatement déployé mes agents pour arrêter le meurtrier. A leur arrivée, ils ont trouvé que le jeune meurtrier avait été maîtrisé par les villageois. L’auteur présente une dépression mentale depuis 2 ans. Il ne s’entendait plus avec sa maman Halimatou Diallo. Etant divorcée, sa maman lui a dit de laisser les enfants avec leur mère. Chose qu’il a toujours refusé. C’est alors le dimanche 9 mai 2021, en l’absence de son père qui était parti à koulamawdhé pour lui chercher du médicament qu’il a frappé sa maman sur la tête de plusieurs coups de pilon. La pauvre dame cria au secours. Le voisin venu au secours fut blessé par le forcené. Impuissant, il est allé chercher de l’aide. Malheureusement, à leur arrivée, ils ont trouvé qu’il a assommé sa mère. Ensuite, il a pris une serpette avant de trancher la tête de sa mère », raconte le commandant de la Gendarmerie de Gaoual, Mamadou Saliou Diallo, cité par Guineenews.

Actuellement, le mis en cause est dans les mains de la gendarmerie en attendant la suite de la procédure, précise le quotidien.

Elisa Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.