Général Toumany Sangaré : “nous avons réussi à informatiser tous les principaux bureaux de dédouanement de la Guinée”

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion de la Semaine du soldat 2020, nos reporters sont allés à la rencontre du directeur général de la Douane. Le Général Toumany Sangaré loue les efforts fournis par les forces de défense en général et les douaniers en particulier dans le développement socio-économique de la Guinée.

Les résultats de la Réforme

« Le programme de la RSS a été initié par le Président de la République Pr. Alpha Condé au lendemain de son élection à la magistrature suprême en 2010. C’est un vaste programme qui a été amorcé en commun accord avec les partenaires financiers. Au sein de Comité de la Réforme du secteur de  sécurité un volet a été dédié à la Douane. A ce titre, nous avons mis en place un groupe de travail au sein du Comité de la réforme et de modernisation de la Douane ; un groupe de travail essentiellement dédié au secteur de défense et de sécurité. Depuis la création de cette cellule au niveau de la Douane, on a réussi à rédiger le Statut particulier du personnel douanier qui a été signé par le Président de la République et voté par l’Assemblé Nationale.  Ce statut du personnel définit ce que doit être le personnel douanier. C’est ainsi que  le personnel douanier est érigé en un corps unique paramilitaire. C’est-à-dire, un corps astreint au port des tenues et uniforme, des grades et au port des armes de guerre. Désormais, tout douanier a l’obligation d’être en uniforme, avoir un grade.

Il y’a eu également la mise en œuvre, dans le cadre professionnel, le tarif extérieur commun. Une union douanière que la CEDEAO est en train de mettre en place. Cette union douanière commence par un tarif extérieur commun. La Guinée a réussi aujourd’hui, malgré les difficultés que nous avons connues à un moment donné avec la maladie à virus EBOLA, à mettre en place le tarif extérieur commun de la CEDEAO. Cela aussi est un résultat de la Réforme du secteur de sécurité.

Nous avons réussi à informatiser tous les principaux bureaux de dédouanement de la Guinée. Notamment les bureaux de Conakry, Sambaïlo, Pamelap, Kouremali. Mais cela n’a pas suffi : on a non seulement informatisé mais également dématérialisé la procédure de dédouanement. Aujourd’hui, le dédouanement se fait dans le système informatique avec la devise « Douanier sans papier ». Donc nous avons éliminé toute la paperasse dans le processus dédouanement. Ce qui nous a amené à aller vers un payement électronique. Aujourd’hui, le paiement des droits et taxes se fait par un système que la Banque centrale a mis en place et qui est complément dématérialisé. Tous les payements se font par virement. Dans la douane guinéenne, il n’y a plus de chèques,  plus de payements en espèces, rien que des virements à travers le système RTS de la Banque centrale. C’est une grande avancée.

Nous avons également réussi à obtenir six scanners dont deux sont déjà arrivés à la Direction nationale. Cela, grâce à l’appui du Ministre du Budget. Ces scanners vont être utilisés pour faciliter le contrôle des marchandises au port. Le reste des scanners est prévu pour être déployé au niveau des frontières terrestres. Notamment Sambaïlo, (frontière avec le Sénégal), à Kourémali (frontière avec le Mali) et à Pamelap (frontière avec la Sierra Leone). Ces principaux bureaux sont prévus en dotations, en fournitures et en scanners. Cela permettra non seulement de faciliter le passage des marchandises mais aussi de sécuriser la population à travers les détections que nous pourrons faire avec ces scanners.

En ce qui concerne les autres moyens logistiques, à la douane guinéenne, tous les services,  du Directeur général aux Directeurs préfectoraux, chacun est doté de moyens de déplacement pour faciliter le travail sur le terrain. Toutes ces avancées s’inscrivent dans le cadre de la Réforme du secteur de Sécurité. Nous remercions ainsi le chef suprême des Armées pour avoir initié cette audacieuse réforme ».

Les perspectives

« Pour 2021, nous allons commencer à élaborer et à faire signer les textes d’application du Statut et s’investir davantage dans la formation du personnel. Tout récemment, nous avons reçu une nouvelle génération qui va commencer la formation militaire. Parce qu’à partir du moment où tous les douaniers ont accès au port de la tenue et des armes,  il faut les conduire vers la formation militaire. C’est pour vous dire qu’une série de formation militaire est prévue pour ceux-là qui n’en ont pas encore bénéficié. Il y’a un groupe également qui a déjà fait la formation militaire mais qui n’a pas encore bénéficié de la formation professionnelle. Cela se fera. C’est notre premier souci.

Dieu merci, l’Etat nous a dotés de moyens matériels. Il nous revient de renforcer les capacités du personnel char de faire fonctionner ces matériels. Ensuite, nous allons continuer à affiner notre procédure de dédouanement pour la rendre plus sécurisée ».

Message à l’occasion du 1er novembre

« Avant tout, une pensée pieuse à nos frères d’armes qui ont perdu la vie dans la défense de la République. Je prie Dieu qu’il protège tout ceux qu’ils ont laissé derrière eux. Egalement, c’est une occasion pour moi de remercier le Chef Suprême des d’Armés, le Président de la République, le Pr. Alpha Condé pour l’attention particulière qu’il porte à la qualification continue de l’Armée guinéenne, républicaine et capable de participer au développement de notre pays. C’est une opportunité de dire merci au ministre de la Défense nationale, qui de façon sereine, continue de travailler avec tous les services de défense et de sécurité pour atteindre nos objectifs en matière de défense et de sécurité. Merci également au Premier Ministre qui parvient à coordonner les actions du gouvernement, pour orienter certaines actions vers les services de défense et de sécurité.

A tous les personnels des services de défense et de sécurité qu’ils soient militaires, gendarmes, policiers, douaniers, conservateurs de la nature, je souhaite une très bonne fête à tous. Que Dieu protège la Guinée ».           

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.