Gestion du contentieux électoral : les juges électoraux, les commissaires à la CENI et les magistrats en formation

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre du renforcement des capacités électorales et des normes ordonnées pour la démocratie et la bonne gouvernance, la fondation internationale aux systèmes électoraux (IFES) a organisée ce mercredi, 7 Avril 2020, au siège de la fondation à Taouya, un atelier de formation en Webinaire à l’intention des arbitres et juges électoraux sur la gestion du contentieux électoral, sous financement de l’USAÏD.

Il faut rappeler que c’est une formation en ligne qui est organisée à l’intention de la cour constitutionnelle, les juges assistants, les commissaires de la CENI, les magistrats de l’ordre judiciaire et les cadres du département de la CENI et de la cour.

Pour commencer, le représentant résidant d’IFES en Guinée, Mountaga Sylla a tout d’abord expliqué le but de cette formation. « Cette formation vise à renforcer les capacités des acteurs cités sur la gestion du contentieux, mais avec une expertises internationales sur les normes standards et les  connaissances de la gestion du contentieux électoral d’une part. Et d’autre part cette vise à apporté les bonnes pratiques en termes de gestion de contentieux lié à l’opération de centralisation de vote…Et pour pouvoir faire un droit comparé à la pratique du droit électoral dans les pays francophone de la sous région et d’autres pays aussi, pour que nos institutions puissent voir quelles sont les meilleurs pratiques intégrée dans le cadre de la réforme de nos textes », a-t-il précisé.

Pour Elhadj Diop, spécialiste des élections à la fondation internationale aux systèmes électoraux (IFES), les retombées qui sont attendues. « C’est de travailler à la prévention des conflits électoraux, à la résolution des conflits électoraux, parce que ceux là qui sont concernés par ses échanges c’est sont des juges électoraux ou arbitre du contentieux électoral. Donc nous pensons apporter notre contribution pour la stabilisation de l’espace politique et du processus électoral », dira-t-il.

Mamadou Yaya Barry                 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.