Ghana : une Guinéenne infectée au Covid-19 s’échappe en escaladant le mur (média)

Print Friendly, PDF & Email

L’un des huit Guinéens testés positifs pour le nouveau coronavirus s’est échappé de l’installation dans laquelle ils sont mis en quarantaine à Tamale.

Selon le ministre régional du Nord, Salifu Saeed, la patiente, une femme d’une vingtaine d’années, a escaladé un mur laissant ses affaires lundi.

Il l’a décrit comme « une situation très inquiétante car elle est positive » avec le nouveau coronavirus.

« Depuis hier, jusqu’à ce matin, je n’ai pas dormi, avec mes agents de sécurité. J’ai ordonné qu’ils devraient utiliser tous leurs réseaux pour pouvoir retrouver la personnalité et la récupérer », a déclaré M. Saeed aux médias.

Il y avait deux policiers et deux soldats qui gardaient la maison d’hôtes où les personnes infectées étaient surveillées.

Malgré la gravité de la situation, M. Saeed a exhorté les citoyens à rester calmes.

« Nos employés sont en sécurité… nous travaillons très dur pour éviter que les gens ne paniquent trop. Personne ne devrait avoir peur parce que le personnel de sécurité est au courant des problèmes. »

Entre-temps, des informations non confirmées indiquent que ledit patient a été retrouvé dans une communauté près de Kumbungu.

Selon des sources de Citi News, le patient a été arrêté par des membres de la communauté et a jusqu’à présent informé la police.

Mais les autorités doivent encore confirmer le nouveau développement.

Deux Burkinabè ont été testés positifs pour le virus aux côtés des huit Guinéens. Ils étaient venus au Ghana depuis le Burkina Faso.

Le gouvernement a déclaré que ces ressortissants étrangers seraient renvoyés dans leur pays d’origine pour y être soignés.

Ces 10 cas sont les seuls cas confirmés de virus dans la Région du Nord à ce jour.

Source : citinewsroom

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.