Connect with us

Faits divers

Gonkou/Labé : plusieurs cases et maisons réduites en cendres par un feu mystérieux

Dans le district de Gonkou dans la sous-préfecture de Hafia, préfecture de Labé, c’est un feu mystérieux qui a réduit en cendres 12 cases et des maisons en dures dans cette localité. Selon nos informations, le drame s’est produit vendredi 30 août dernier, mais l’information a été rendue publique ce mardi 3 septembre par les autorités locales.

« Présentement les sinistrés passent la nuit à la belle étoile et demandent une assistance auprès des bonnes volontés. Le sinistre s’est produit le vendredi 30 août dernier,  c’est deux maisons en dures qui ont été brulées en première position dans la localité de Fello-Kabi. Ces maisons sont côte à côte et sept jours après, huit (8) autres maisons ont pris feu également à Bourouwal et hier lundi 2 septembre 2019, deux autres maisons ont pris feux à Bourouwal devant le président de la CR, le sous-préfet. Il y a eu au total 12 cases et des maisons en dure burlées », explique Mamadou Bobo Bah.

Aux dires du premier responsable de ladite localité, les diables sont frustrés contre leurs populations.  C’est pourquoi, disent-ils, ces diables déversent leur colère sur elles (populations). « C’est feu d’origine inconnu, certaines personnes m’ont fait croir que c’est puisqu’il y a des personnes qui coupent des bois où s’abritent les diables pour la fabrication des tabourets, d’autres disent que c’est parc eque certaines personnes cuits des briques dures sur les lits des rivières et près des termitières. Pour gens avec lesquels j’ai parlé, ce sont les diables sont fâchés et qu’ils sont en train de déverser leur colère sur tout le village. Je suis étonné mais je ne peux dire », renchérit-il.

Poursuivant, il (Mamadou Bobo Bah) lance un appel aux personnes de bonne volonté afin qu’elles viennent en aide aux sinistrés qui se demandent à quel saint se vouer. « Comme les dégâts sont énormes, nous demandons des assistances de la part des personnes de bonne volonté. Les sinistrés sont tous des pauvres, ils passent présentement la nuit à la belle étoile… »

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook