Gouvernance : la Guinée a reculé en termes de sécurité et état de droit, selon l’indice Mo Ibrahim

Print Friendly, PDF & Email

La Fondation Mo Ibrahim a publié cette semaine ses résultats sur la gouvernance en Afrique. Le continent a reculé en 2019 pour la première fois depuis 10 ans. Selon l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine (IIAG), la moyenne africaine de la Gouvernance globale est de 48,8 points sur 100 contre 49 en 2019, soit 0,2 points de moins.

La Guinée a été classée 39è pays en termes de « gouvernance globales en Afrique selon l’édition 2020 de l’IIAG. Faisant un bond d’un point, comparativement à la Côte d’Ivoire qui en est à +9.

Selon une note de la Fondation transmise à Mediaguinee, « au cours de la dernière décennie, la catégorie dans laquelle la Guinée a fait le plus de progrès est la catégorie « développement humain, » suivie de près par la catégorie « fondements des opportunités économiques. » Ses scores en termes de « participation, droits et inclusion » et « sécurité et état de droit » se sont néanmoins détériorés dans les dix dernières années.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.