Connect with us

Societé

Gouvernance locale de sécurité : le quartier Baïlobaya tient son premier forum

Published

on

Ce mardi 27 août 2019, le quartier Baïlobaya dans la préfecture de Dubréka a tenu son forum local de sécurité et de prévention de la délinquance (FLSPD). Ce forum qui s’inscrit dans le cadre du programme d’appui à la réforme du secteur de la sécurité en Guinée, vise à vulgariser la doctrine de la police de proximité. Ce programme est appuyé et financé par l’Union Européenne.

Cette rencontre qui a réuni le conseil de quartier de Baïlobaya centre, ses sages et ses jeunes, s’est tenue sous la houlette de l’ONG ‘’COGINTA’’, qui apporte un appui technique aux collectivités à la base pour une meilleure gouvernance locale en matière de sécurité.

« Le forum local est un espace d’échange entre forces de sécurité et populations ainsi que les responsables de quartier sur les questions de sécurité du quartier. Pourquoi discuter des questions de sécurité dans un quartier ? C’est parce qu’on a constaté à travers une étude, qu’il y’a une crise de confiance entre les services de sécurité et la population. Pour enrayer cette crise de confiance, il est mieux de réunir ces deux entités à fin qu’elles puissent discuter ensemble des problèmes sécuritaires mais aussi initier ensemble des actions qui peuvent juguler les problèmes de sécurité qui se posent au quartier », a dit M. Soropogui, représentant de COGINTA à cette rencontre.

Ce forum vise à impliquer les citoyens à la base et les élus locaux dans la prise de décision sur la question sécuritaire. C’est dans ce cadre que des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) ont été mis en place au niveau des mairies et des forums locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (FLSPD) au niveau des quartiers.

Lors du forum de Baïlobaya, les participants ont exprimé les différents problèmes de sécurité auxquels ils sont confrontés et ont proposé des solutions, le tout en présence d’un agent de sécurité venu représenter le commissariat central de Dubréka.

« La rencontre a été une rencontre de donner et de recevoir. Donc, ma population a compris qu’elle a à faire à une police qui est au compte de la population et non une police répressive. Les problèmes qui sont dans le quartier, nous les avons posés. C’est le banditisme, les attaques à main armée, la consommation de la drogue. Donc, ce sont ces problèmes que ma population a posé. Nous sollicitons à ce que ces problèmes soient résolus, ensemble avec la police. Ils nous ont rassuré que nos différents problèmes vont trouver solution », a expliqué Elhadj Alpha Oumar Diallo, président du conseil de quartier de Baïlobaya centre.

A signaler que des forums de ce type se tiennent ou doivent se tenir dans les quartiers des communes choisies par le programme.

Thierno Sadou Diallo 

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités