Gouvernement de transition : qui est Yaya Sow, ministre des infrastructures et des transports?

Print Friendly, PDF & Email

A travers un décret, quatre ministre ont été nommés hier mardi 26 octobre dans le gouvernement de la transition dirigé par le Premier ministre, Mohamed Béavogui. Parmi les quatre promus, figure Yaya Sow, nommé au ministère des infrastructures et des transports.

Jusqu’hier, il était juge consulaire au tribunal du commerce de Conakry et conseiller du PDG de TOPAZ Multi-Industries SA.

Produit de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Yaya Sow a fait ses preuves au sein de la CEDEAO.

Nous vous proposons ci-dessous, le curriculum vitae (CV) ou le parcours du désormais ministre des infrastructures et des transports.

Yaya SOW, économiste de formation et diplomate a fait l’essentiel de sa carrière dans les Institutions de la CEDEAO, notamment au Secrétariat Exécutif à Lagos transformé plus tard en Commission à Abuja au Nigeria. Il y a gravi tous les échelons à différents postes d’économiste comme chef de Section, chef de Division Analyse Economique et comme Directeur, Ambassadeur, Représentant Résident de la CEDEAO auprès de la Commission Européenne et du Groupe des Etats  Afrique Caraïbes Pacifiques (ACP) à Bruxelles, Belgique chargé de négocier l’Accord de Libre Echange entre l’Union Européenne et l’Afrique de l’Ouest dans une configuration géographique CEDEAO + MAURITANIE. Au cours de la même période, en tant qu’ambassadeur à Bruxelles, il a été chargé de suivre, pour le compte de la CEDEAO, les négociations commerciales multilatérales à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) à Genève, Suisse.

Jusqu’hier , Yaya SOW était juge au Tribunal du Commerce de Conakry et Conseiller du PDG de TOPAZ Multi-Industries, SA.

Avant de rejoindre la CEDEAO, Yaya Sow a été économiste au Ministère du Domaine des Echanges de la République de Guinée.

Yaya SOW est titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures en Economie-Mathématique de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, d’un certificat en Commerce International de l’Université Harvard, Executive Education à Boston, USA ; d’un certificat en Modélisation Macro-Economique de la Banque Mondiale à Washington, USA ; d’un certificat en Analyse et Politique Financières de l’Institut du Fonds Monétaire International (FMI) à Washington, USA. Yaya SOW a également suivi plusieurs cours en Econométrie, en Statistique et en Etude de projets.

Concernant son parcours professionnel, durant sa carrière à la CEDEAO, Yaya SOW a travaillé sur différents chantiers de l’intégration régionale notamment les études de programmes et projets régionaux dans les domaines du Marché Commun comme la libéralisation des échanges commerciaux, le Tarif Extérieur Commun (TEC) dans le cadre de l’Union Douanière, les politiques sectorielles régionales dans les domaines de l’industrie, de l’agriculture, de la concurrence et des investissements. Il a également contribué aux différents travaux sur la surveillance multilatérale et la convergence macro-économique dans le cadre de la création de la monnaie unique « Eco » CEDEAO.

En tant qu’Ambassadeur de la CEDEAO à Bruxelles, la mission de Mr SOW a consisté principalement à définir les positions de négociation de l’Afrique de l’Ouest dans le cadre de L’Accord de Partenariat Economique (APE) qui est un Accord de Libre Echange entre l’Union Européenne et l’Afrique de l’Ouest. A ce titre, il a piloté les études de cadrage du Modèle d’Equilibre Général Calculable (MEGC) qui a servi d’outil pour estimer les impacts fiscaux nets de la libéralisation du commerce et définir les programmes de mise à niveau des économies et des entreprises nationales.

Sur la coopération financière avec l’union Européenne, Yaya SOW a représenté la CEDEAO aux différentes phases de programmation du Fonds Européen de Développement (FED) dans le cadre des Programmes Indicatifs Nationaux des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Programme Indicatif Régional CEDEAO-UEMOA.

Sur le plan diplomatique proprement dit, il a accompagné la politique de la CEDEAO en matière de dialogue politique entre l’UE, la CEDEAO et ses Etats membres et a servi d’interface entre la CEDEAO et l’UE dans plusieurs domaines notamment politiques dans le cadre de la crise au SAHEL et dans la gestion des périodes de transition des pays en crise comme la Guinée, la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire et le TOGO.

Il a également conseillé le secteur privé guinéen pour défendre ses positions de négociation sur la zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF), notamment sur les règles d’origine et le processus de démantèlement tarifaire.

Yaya SOW a participé à plusieurs Conférences de Chefs d’Etat de la CEDEAO, de l‘Union Africaine et à plusieurs Assemblées Annuelles de la BAD, de la Banque Mondiale et du FMI.

En tant que conseiller du PDG de TOPAZ Multi-Industries SA, les fonctions de Yaya SOW ont consisté à émettre des avis et des conseils à l‘attention de la Direction sur les stratégies de l’Entreprise et l’impact des politiques publiques.

Comme juge consulaire au Tribunal du Commerce de Conakry, Il fait partie du pool des juges chargés de juger et régler les litiges commerciaux, condition nécessaire à la sécurisation des investissements en République de Guinée.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.