Gouvernement : grogne des jeunes de l’ex-LCC de Malick Sankhon (déclaration)

Print Friendly, PDF & Email

Suite à la publication du décret nommant les membres du gouvernement Kassory acte 2, nous assistons avec beaucoup d’afflictions à la fronde de certains de nos aînés de l’ex-parti politique La Cause Commune (L.C.C) et membres fondateurs du RPG Arc-en-ciel au pouvoir depuis une décennie.

En quoi consiste leur revendication ?

Ces membres se considèrent comme les laissés pour compte sous la gouvernance du Professeur Alpha Condé du fait qu’en dix ans aucun d’entre eux n’a bénéficié d’un décret présidentiel, ni d’une promotion. Après tant de combats, leur revendication est légitime. Cependant, on ne peut imputer de manquement à M. Malick Sankhon qui depuis son arrivée à la CNSS a donné l’opportunité à plusieurs jeunes de toutes origines et de toute obédience politique.

Ces jeunes que nous représentons ont été formés dans les meilleures Écoles et Instituts de Sécurité Sociale en Europe (France, Italie) et en Afrique (Côte d’Ivoire, Cameroun et l’Algérie).

Nous revendiquons notre appartenance au RPG Arc-en-ciel et nous exprimons toute notre solidarité et notre soutien ferme et inconditionnel à notre leader M. Malick Sankhon un homme juste, patriote et humaniste.

Nous invitons nos aînés de la Cause Commune à une concertation sans préalable pour qu’ensemble nous appelions les responsables du RPG Arc-en-ciel à moins de mépris et plus de considération afin de faire triompher les idéaux qu’incarne le Professeur Alpha Condé notre président et qui a besoin de nous tous, plus rien ne sera comme avant si nous agissons ensemble et pour la même cause.

Vive la république.

Alpha Puspa

Ex-membre de la Cause Commune (L.C.C)

(Président de la jeunesse de COBAG (Comité d’Orientation de la Basse Guinée)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.