Faya Millimouno, BL: ‘’il y a un motif d’espérer que la gouvernance va s’améliorer’’

Print Friendly, PDF & Email

Le Président du Bloc Libéral (BL) Dr Faya Lansana Millimouno, a accordé un bref entretien téléphonique à Mediaguinee, ce lundi 1er février 2021. Lequel entretien a porté sur l’argumentation du Président de la République le week-end dernier sur les ondes des médias d’État, au tour du slogan “gouverner autrement”. Pour lui, tout ce qui reste à souhaiter, est que les hommes et les femmes qui ont été choisis agissent dans l’intérêt général de la Guinée et aider le Président à traduire en acte concret son intention qu’il a proposée pendant son adresse à la nation. 

« J’ai écouté le discours du Président avec attention, qui explique le concept de gouverner autrement, par rapport aux intentions. Il y a un motif d’espérer que la gouvernance va s’améliorer, parce qu’il est question désormais de veiller à l’égalité en droit et en devoir. Il est question de la réforme de la justice, de la promotion des compétences, du mérite mais aussi d’évaluation pour permettre une sanction positive ou négative, il est question de justice sociale, de sécurité », explique l’homme politique.

À l’en croire, si au niveau des intentions on peut se féliciter que quelque chose de positif pointe à l’horizon, « Le bât généralement blesse dans notre pays, lorsqu’il est question de traduire en acte le discours. Les Guinéens que nous sommes, nous avons toujours entendu de très beaux discours, avec des intentions très nobles. Nous devons espérer que cette fois, que ces intentions-là seront traduites en acte concret. »

Dr. la quasi-totalité des ministres reconduits ont déjà fait leurs preuves dans les gouvernements précédents, est-ce que cette fois-ci, vous pensez que ce serait la bonne ? Faya Millimono de répondre, « On serait tenté de mettre en doute que l’on puisse faire du nouveau avec l’ancien. Mais croyez aussi en une chose, l’exemple se donne en haut, il y a un proverbe qui dit “le poisson pourrit par la tête”. Si aujourd’hui le Président est déterminé de changer la façon de gouverner autrement, déjà des mesures ont commencé à pleuvoir notamment le respect de l’heure, on a l’habitude de voir nos commis de l’État arriver au travail à 11h (…) le fait de demander que personne n’apporte un téléviseur au bureau et que personne ne reçoive des gens au bureau pendant les heures de travail, ce sont des mesures déjà qui vont dans la bonne direction. »

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.