Connect with us

Societé

Grève du SLECG à N’zérékoré : les cours partiellement perturbés, ce lundi

Published

on

Suite à l’appel du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), les cours sont restés encore paralysés dans les plus grands établissements de la capitale de la région forestière (N’zérékoré).

Dans les lycées et collèges Alpha Yaya Diallo, Général Lansana Conté ou encore le lycée Félix Roland Moumié, les cours sont encore restés paralysés, ce lundi. Contrairement aux collèges Tilepoulou et Almamy Samory Touré, à Gonia, les enseignants ont majoritairement boudé l’appel du SLECG. Dans les écoles primaires comme Tilepoulou, Ossud, N’valy Touré, les cours se tiennent se sont tenus normalement.

De son côté, Amara Kadiatou Camara, secrétaire général du SLECG s’est réjoui du respect du mot d’ordre de grève par les enseignants. « C’est un sentiment de satisfaction mais aussi une victoire pour nous. La situation reste maitrisée dans la région. Tout le monde a compris que c’est une revendication légale et juste. Ce que je pourrais dire à mes amis, c’est de continuer le combat tant que le gouvernement ne nous fait pas une proposition concrète concernant notre revendication », a expliqué le syndicaliste.

A rappeler que le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée réclame au gouvernement un salaire de 8 millions de francs guinéens comme salaire de base.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités