Grogne des jeunes de Siguiri : le préfet et le maire convoquent une réunion ce mercredi

Print Friendly, PDF & Email

Routes barricadées, jets de pierres et gaz lacrymogènes entre manifestants et forces de l’ordre, telle était ce mardi 30 mars l’image de la ville aurifère de Siguiri. Très tôt le matin, les jeunes des quartiers Fodeba Keïta, Kouroudaro et Siguirikoura 1 ont pris d’assaut les grandes artères de la ville, tout en bloquant la circulation. Objectif: protester contre le manque  d’électricité, de route, d’eau potable ainsi que la cherté des denrées alimentaires sur le marché. Ils exigent aussi l’achèvement des infrastructures dont les travaux sont à l’arrêt. Informée de la situation, la Compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) de Bafinda s’est rendue sur les lieux pour rétablir l’ordre. Très en colère, les jeunes avaient entre autres pour slogans : ‘’le pouvoir de Alpha Condé a été un échec pour Siguiri’’, ‘’Siguiri n’a bénéficié d’aucun développement, c’est une perte totale’’.

Malgré l’intervention du Directeur préfectoral de la Jeunesse de Siguiri, Moussa Nagnalén Sacko, les jeunes sont restés fermes sur leur décision, en criant haut et forft ‘’Trop c’est trop”

Selon le constat sur le terrain, les projets d’infrastructures routières, d’eau et d’électricité sont arrêtés depuis plus d’un an à Siguiri.

Pour mettre fin à ces genres de manifestations, le préfet et le maire de Siguiri ont convoqué une réunion ce mercredi 31 mars 2021 à 10 heures. Affaire à suivre.

 Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri +2246224478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.