Groupe Fréquence Médias : Mohamed Mara, nommé DGA de FIM FM et Directeur des Stratégies et des Affaires juridiques dudit Groupe

Print Friendly, PDF & Email

Le Directeur Général du Groupe Fréquence Médias, Aboubacar Diallo, a nommé ce jeudi, 10 décembre 2020, Monsieur Mohamed Mara au poste de Directeur adjoint de la radio FIM FM. Une fonction qu’il cumule à celles de Directeur de la stratégie, du développement, de la formation et des affaires juridiques dudit Groupe.

Son rôle célèbre de chroniqueur et d’analyste, c’est peut-être l’arbre qui cache la forêt de ses aptitudes variées. Qui lui servent sans doute d’abreuvoir pour aborder avec aisance, moult sujets mis en débat dans les médias audiovisuels. Et quitte à déplaire, il ne se prive pas de porter l’estocade, de crever l’abcès pour dénicher la vérité des faits, à coups d’enquêtes journalistiques.

Ce juriste de formation qui fut d’abord collaborateur dans la presse écrite, piaffait déjà d’impatience de rejoindre la grande famille de la presse guinéenne. Mohamed Mara devient entretemps administrateur et directeur de publication d’un site d’informations générales.

Mais, c’est davantage en 2011, date de son intégration réelle et définitive, qu’il commence à taper dans l’œil du public guinéen. Une radio communautaire de la place est la première à le recevoir.

Mais, indiscutablement, sa véritable éclosion intervient à l’occasion de ses prestations dans l’un des plus grands talk-shows du pays.

C’est un jeune-homme au vécu riche qui s’invite ainsi dans des débats, parfois à fleurets peu mouchetés. Mohamed Mara venait de passer du temps dans le milieu associatif et caritatif, comme administrateur d’une organisation étrangère en Guinée. Il est, entre autres, aidé en cela par sa solide formation sur les questions de droits humains, plus spécifiquement de droits de la Femme dans une institution européenne. Mais pas seulement, puisqu’il est aussi à l’aise sur les questions liées au droit du travail et des entreprises, que sur celles relatives à la migration, à la Responsabilité collaborative associative. Sans oublier les sujets se rapportant à la prévention de conflits électoraux. Pas surprenant de la part de ce formateur certifiant LEAD (Leadership et Prévention de Conflits Electoraux) du Centre Européen d’Appui Electoral.

Toujours sur la brèche, Mohamed Mara a par ailleurs ferraillé pour un cabinet spécialisé en Conseil des Stratégies et ressources humaines et organisation. Pendant plus de dix ans, il s’y est notamment attelé aux questions de fiscalité et de droit du travail.

Toujours est-il que son choix étant fait de porter la plume, il a pu entièrement se consacrer au journalisme, son rêve d’enfance. Il monte rapidement en régime dans les différentes rédactions de Conakry. Puisque le journaliste-reporter, se muera progressivement en éditorialiste doublé d’un enquêteur assoiffé de révélations croustillantes. C’est aussi un animateur d’émissions qui aime enchainer les questions qui fâchent ses invités.

Au regard de cette densité intellectuelle et professionnelle, raffermie par  les formations en journalisme et communication, Mohamed Mara ne peut avoir que du mordant.

Et ce ne sont pas ses étudiants des différentes Universités guinéennes qui diront le contraire. Car, la formation et l’enseignement restent une passion pour lui.

Son nom résonne aussi parmi les co-fondateurs du Syndicat de la presse privée de Guinée (SPPG), occupant ainsi le poste de Secrétaire général adjoint de la première équipe de ladite structure.

Le Groupe Fréquence Médias qui porte des ambitions panafricaines  voire mondiales, ne pouvait donc se louper sur le cas Mohamed Mara. Et en définitive, il assume désormais le poste de Directeur adjoint de la radio FIM FM. Par ailleurs, Mohamed Mara en aura davantage pour son compte, puisqu’il a également eu la confiance du Directeur général, pour occuper le poste de Directeur des Stratégies, du développement, de la formation et des affaires juridiques. A vos marques Monsieur Mara !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.