Connect with us

Tribune

Aucun groupe n’est intelligent dans les marches stupides et leurs répressions barbares ! (Par Ibrahima K. Doukouré)

Published

on

Dans cette histoire des marches stupides et leurs répressions barbares, je ne vois pas qui sont vraiment intelligents. Les forces de l’ordre, notre infatigable opposant et ses militants. On ne peut pas dire que quelqu’un est intelligent si depuis 10 ans, il ne connaît pas faire la politique autrement que de descendre dans la rue avec plus de 94 jeunes tués et des milliards envolés futilement ; moins encore des militants qui lui suivent dans tout ça avec zéro bénéfice politique. On est aussi d’accord que ceux tuent leur peuple ne le sont pas aussi.

Monsieur l’infatigable chef de l’opposition, on vous entend dire que le pouvoir de notre fameux professeur ne comprend que le langage de la rue. Vous nous faites vraiment rire car on attend les réponses aux questions suivantes : Président Alpha, les membres de ses gouvernements successifs, avaient-ils perdu quoi au juste dans toutes ces manifestations politiques ? Et vos militants ? Si elles ne leur avaient empêché de gagner les législatives de 2013, un coup K-O en 2015 et ces locales. Hélas ! J’oubliais de le dire qu’il y avait eu des fraudes massives.

Enfin, il y a un petit détail que notre infatigable chef de file de l’opposition et ses militants n’arrivaient toujours à comprendre et je le comprends volontiers, la haine nous passionne et aveugle nos jugements. Si on combat plus la personne que ses actes, on ne doit guère être étonnant qu’on se ferait plus de mal dans ce cas que de lui infliger. Les Bouddhistes diraient : « On est comme quelqu’un qui prend un morceau de charbon en feu dans le but de brûler quelqu’un ». On sait tous qui serait le premier à être brûlé. Les marches dans leurs états actuels ont fait et font plus de dégâts aux guinéens qu’au pouvoir et si vous croyez que les guinéens vous éliriez dans votre stratégie actuelle, alors le moins qu’on puisse dire que vous rêvez toujours débout mais attendons de le voir. C’était le passage d’un guinéen qu’on hésite pas tout de suite à qualifier d’un petit idiot.

Ibrahima Kandja Doukouré, New York, USA

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook