Guéckédou: là aussi, Michel Lamah fait parler de lui

Print Friendly, PDF & Email

Après N’zérékoré dans la nuit du mardi où Michel Lamah, « Abgan » pour les intimes, a porté main sur les gérants, Gardiens dans une boîte de nuit, ce mercredi c’est la ville de Guéckédou qui a enregistré les frasques de l’homme qui a escorté le président déchu Alpha Condé, jour de son arrestation.
Selon nos informations, cet élément des forces spéciales, très proche du président du CNRD, a semé la panique aujourd’hui à Guéckédou en s’attaquant aux paisibles citoyens. Une information confirmée par le maire de la commune urbaine de Guéckédou, Antoine Kankoubadouno.
 » On l’a envoyé au camp. On ne s’est même pas approchés. Moi, je ne me suis pas approché. C »est lorsque j’ai été informé, à mon tour, j’ai informé le préfet. Moi j’ai été informé que Michel Lamah est là qu’il est en train de s’attaquer aux véhicules des gens sur la route nationale en allant vers Kissidougou C’est ainsi que les militaires sont donc venus l’arrêter et l’envoyer au camp », a expliqué le maire.
Il faut noter que ces derniers jours, ce membre des forcesspéciales dont les photos ont été largement partagées sur les réseaux sociaux le jour du coup d’État qui a renversé le régime Alpha Condé, a été au centre de l’actualité dans le pays. Tout a commencé lorsqu’il a agressé des habitants de son quartier à Conakry, blessant une dame.

ASS

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.