Guéguerre à l’USTG : le camp Abdoulaye Camara menace de vider Abdoulaye Sow et proches du siège de Boulbinet

Print Friendly, PDF & Email


L’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), version Abdoulaye Camara a animé une conférence de presse ce samedi 16 octobre 2021 à Yimbaya. Il y était question d’éclairer la lanterne des journalistes et du peuple de Guinée sur la confusion entre les deux camps rivaux de l’USTG. 
Selon Me Maurice Sâa Tolno, avocat du camp d’Abdoulaye Camara, suite à une procédure judiciaire enclenchée entre les deux camps et menée jusqu’à l’aboutissement d’un arrêt rendu le 12 octobre 2021, Abdoulaye Camara aurait été reconnu par la Cour d’appel à travers la 5ème chambre comme secrétaire général de l’USTG.

« Abdoulaye Sow et son conseil sont en train de semer à travers le pays. Cette confusion c’est qu’ils sont entrain de dire qu’ils n’ont pas été mêlés ou associés à la procédure. Or la procédure a été contradictoirement menée jusqu’à l’aboutissement de l’arrêt qui a été rendu le 12 octobre dernier 2021. C’est un arrêt contradictoire », a-t-il expliqué.
Alors que le camp adverse voudrait se pourvoir en cassation, l’avocat estime qu’il ne pourrait modifier la vérité.

 « Le camp d’Abboulaye Sow, il paraît qu’ils veulent se pourvoir en cassation mais ce qui reste clair nous les attendons. Vous savez la vérité, c’est la vérité. Quoi que tu fasses, tu ne peux pas modifier la vérité. La justice c’est la justice. Même s’ils vont se pourvoir en cassation nous avons même pas peur je sais que arrivé à la Cour suprême ce pourvoi va être rejeté parce que déjà ils sont allés à la Cour le premier président a déclaré la récusation de toute la cour d’appel a été déclaré irrecevable, parce que ce n’était pas fondé. Même s’ils vont se pouvoir en cassation je suis sûr que ce pourvoir va être déclaré irrecevable », a-t-il déclaré.

Poursuivant, l’avocat ajoute qu’un arrêt pris par la Cour d’appel à travers la 5ème chambre ordonner ait l’expulsion d’Abdoulaye Sow et ses membres du siège de Boulbinet.

« La Cour d’appel par la 5ème chambre a pris un arrêt pour ordonner l’expulsion d’Abdoulaye Sow et ses membres du siège dès lors qu’ils n’ont plus la qualité d’occuper ce siège. Vous savez ils se sont pourvus en cassation, je suis sûr et certain parce que quand vous allez à la Cour vous demandez le sursis à l’exécution de cet arrêt, mais je suis sûr que la Cour va rejeter ce sursis. Et dès que le sursis va être rejeté, nous allons exécuter », a-t-il souligné.
Pour terminer, l’avocat soutient qu’Abdoulaye Sow s’étant désaffilié de l’USTG depuis le 30 juillet 2018, ne devrait plus se mêler dans les activités de l’USTG.

« Comment il peut se faire élire le 19 novembre comme secrétaire général, ça c’est impossible. Il y a un congrès qui a été tenu à Mamou dans les règles de l’art, on ne pouvait plus tenir un autre congrès. Tout cela en violations de droits c’est pourquoi partout où on passe il perd le procès », a jugé le Conseiller d’Abdoulaye Camara.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.