Guéguerre au sein du patronat guinéen: « on ne peut pas unifier dans l’exclusion » (Habib Hann)

Print Friendly, PDF & Email



Après la volonté manifeste du président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, d’unir tous les Guinéens et la note d’information du ministre du Commerce et des PME adressée aux patronats guinéens, le Conseil National du Patronat Guinéen (CNP-GUINÉE) dirigé par Elhadj Habib HANN, a animé une conférence de presse, ce Mercredi 26 janvier 2022, pour exhorter toutes les structures à s’unir pour avoir un seul président capable de fédérer tout le monde autour d’un seul idéal. 
Intervenant en visiocnference, le président du CNP-Guinée, Elhadj Habib HANN, a remercié le Président de la République et le ministre du Commerce pour leur implication dans l’unification du patronat guinéen. « Cela a toujours été notre  vœu et notre souhait d’aller vers un consensus pour un patronat unique. Ce n’est pas seulement la tendance d’une unification mais la mise en place d’une nouvelle structure de patronat qui va permettre à tout un chacun de prendre part à cette nouvelle dynamique. Ce qui implique qu’il [le patronat  ndlr] revoie la cadre juridique du patronat, implique les acteurs qui sont importants. D’ailleurs tout le monde est important, de façon à ce que nous ayons une institution forte. Cela a été mon souhait depuis des années… Nous sommes conscients que les autres patronats reviendront à la raison pour que nous sachions que nous ne pouvons pas de façon indifférente constituer un patronat. On ne peut pas unifier dans l’exclusion, ce n’est pas possible. Alors, dans cette vision, nous sommes complètement disponibles. »
Le Secrétaire Général du CNP-GUINÉE, Mario Mamou Mara, après avoir rappelé les recommandations du ministre du Commerce et des PME avec les acteurs du secteur privé, notamment la chambre des mines, l’association des industriels de Guinée, l’association professionnelle des Banques, l’association professionnelle des assureurs de Guinée, les différents ordres professionnels et les principaux acteurs de la vie économique de la Guinée, a invité au nom du CNP-Guinée les différents opérateurs économiques à un dialogue autour de la table, « pour trouver des solutions à l’amiable sans aucune exclusion dans la démarche de la mise en œuvre d’un patronat unifié. Sachant que nous adhérons aux idéaux du CNRD, nous voulons rassurer par la même occasion de notre volonté et engagement à unifier les patronats pour redynamiser le secteur privé guinéen. »
Pour finir, le Vice-Président du CNP-GUINÉE, Elhadj Bouna Keïta, qui a présidé cette cérémonie, a rassuré toutes les structures patronales en ces termes:  « Au cas où les Fédérations ne seront pas d’accord, nous sommes prêts à faire une élection pour élire un président. »
Mamadou Yaya Barry

 622 26 67 08 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.