Affaire Guinea Airlines : respectez, Antonio Souaré !!!!

Print Friendly, PDF & Email

Le patron de la compagnie aérienne « Guinea Airlines », Mamadou Antonio Souaré, entouré de ses proches collaborateurs et des responsables de l’aviation civile guinéenne, a animé ce mercredi 5 juillet 2017, un point de presse pour apporter quelques précisions relatives à l’état actuel de sa compagnie. C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence de plusieurs journalistes.

D’entrée, le conférencier a, après avoir remercié les uns et les autres pour leur présence, placé l’évènement dans son contexte en ces termes : « Nous sommes là ce matin pour que nous échangions sur certaines informations relatives à la compagnie aérienne Guinea Airlines. Je commencerais par vous dire qu’il faut que ça soit dans la tête de tout le monde que Guinée Airlines n’est pas une compagnie du gouvernement guinéen. Ce n’est pas une compagnie nationale, c’est une compagnie privée créée par un groupe de sociétés qu’on appelle Groupe Business Marketing (GBM) et appartient à un investisseur guinéen qui n’est associé à aucun autre guinéen. Et que la Guinée ne peut qu’assister le créateur de toute compagnie pour mettre les lois et les règlements de l’aviation civile en place. Je voudrais insister là-dessus et il faudrait que ça soit très dans la tête de tout un chacun que c’est une compagnie privée. C’est une compagnie qui nous appartient à 100% et qu’elle n’appartient pas à l’Etat guinéen. C’est irrespectueux de certains journalistes qui ont dit que cette compagnie appartient au fils du président », dira Antonio Souaré, avant d’insister :

« Si le fils du président veut créer sa compagnie, il peut le faire. Ceux qui me connaissent savent que  j’ai 35 ans de parcours dans les affaires. J’ai sept sociétés et je suis installé dans 21 pays. Donc, c’est irrespectueux pour celui qui a écrit que la compagnie aérienne Guinée Airlines appartient au fils du président. C’est une propriété privée à 100%. Moi, je ne marche pas sur les marchés de l’Etat, les biens dont dispose Groupe Business Marketing l’appartiennent. Aucune compagnie ne peut fonctionner sans les règlements. Et qui donne les règlements et les autorisations ? C’est l’Etat. Vous croyez que la compagnie Air France vient en Guinée comme ça ? Tout est régi par des lois et des règlements. Sans l’autorisation des autorités guinéennes et de l’aviation civile internationale, aucune compagnie ne viendra en Guinée. Nous sommes là aujourd’hui pour être très clairs. Nous avons les avions, nous avons créé la compagnie et nous attendons que toutes les formalités internationales soient satisfaites. Car, l’avion a besoin de beaucoup plus de sécurité ».

Répondant à la question sur le pourquoi l’intérieur du pays n’est pas encore couvert par la compagnie, le conférencier de préciser : « Vous savez que la Guinée n’a pas d’avion depuis 20 ans et les aéroports ont été occupés. Il y a des travaux à faire au niveau des aéroports de l’intérieur du pays. Mais n’oubliez pas qu’aune compagnie n’a pas un aéroport. Ça, c’est le domaine régalien de l’Etat. Les aéroports appartiennent à l’Etat ou aux sociétés. Donc, les compagnies sont là pour payer les droits d’atterrissage, de décollage, de survol et d’entretien à ces aéroports. Si vous pensez que Monsieur Antonio Souaré a créé la compagnie et il doit construire les aéroports, ça c’est aberrant ».

Poursuivant, il n’a pas manqué d’inviter les Guinéens à respecter les personnes qui sont utiles à la société : « Qu’on respecte au moins quelqu’un qui a créé 30 mille emplois dans ce pays, il faut qu’on respecte quelqu’un qui a 35 ans de parcours, il faut qu’on respecte quelqu’un qui ne doit pas à l’Etat, il faut qu’on respecte quelqu’un qui apporte à la jeunesse guinéenne, qui apporte à tout le monde, au lieu de dire que la compagnie appartient au fils du président. C’est irrespectueux pour le parcours de l’homme et ça, je le dis sans modestie. Je ne me suis jamais assis à table avec le fils du président. La compagnie est créée, elle nous appartient mais on ne peut pas voler sans qu’on ait les autorisations nécessaires jusqu’à l’aviation civile internationale… ».

De son côté, le Directeur général de l’autorité guinéenne de l’aviation civile, Elhadj Mamady Kaba a appuyé le conférencier, avant d’indiquer que l’aviation civile guinéenne est constituée aujourd’hui en autorité. « Cette autorité au nom de l’Etat essaye d’organiser le secteur du transport aérien en République de Guinée », a-t-il mentionné, indiquant plusieurs données techniques dans le domaine aéronautique.

Depuis plus de 15 ans, a rappelé Abdoulaye Djibril Camara, responsable de la cellule réhabilitation des compagnies aériennes, notre pays souffrait de l’absence d’une compagnie aérienne de droit guinéen. «Nous avons eu à répertorier environ 15 promoteurs qui voulaient créer des compagnies  chez nous, mais la compagnie Guinea Airlines a été la première parce qu’elle remplissait toutes les conditions liées à la création d’une compagnie chez nous. La plupart des autres promoteurs comptent sur des investissements étrangers ».

Par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30   

  1. Coupon le cordon 4 ans il y a
    Repondre

    Portez plainte pour servir de leçon

  2. Sylla 4 ans il y a
    Repondre

    Je soupçonne le parti tribaliste ufdg pour ça.
    C’est à dire que toute la merde c’est ufdg d’abord. Puis Jean Marc Telliano et Mamadou Sylla. C’est eux.

  3. adrien mamy 4 ans il y a
    Repondre

    quand j’ai dis que ces avions ne sont pas pour l’État guinéen des patronnés m’ont insulter comme bon leur semble.
    maintenant que c’est dis de façon claire que c’est pas pour l’État, j’attends qu’ils ouvrent leur bouche pour me demander pardon

  4. pecos 4 ans il y a
    Repondre

    Mon frère Sylla. Je viens d’écouter la radio Espace FM (radio mille collines) qui est devenu de nos jours un véritable outil de propagande à la solde de l’opposition radicale et plus particulièrement de la Secte Boko Haram ((UFDG).Je n’en reviens pas.Même les soi-disants journalistes de cette fameuse radio sont tous devenus des militants de l’opposition. Ce qui est bizarre, 99% des gens qui interviennent sur cette radio sont des militants de l’UFDG. Ce matin, ils s’en sont pris à Antonio Souaré sous prétexte qu’il est trop proche d’Alpha Condé.

    • Diallo Soul 4 ans il y a
      Repondre

      HAAAA pauvre haineux, Espace FM est la seule radio qui ose dire la vérité en Guinée. Toi avec ton frère sylla peuvent continuer à s’appitoyer et vociférer vos haines en vers l’UFDG. Chaque citoyen a le droit de s’exprimer librement sur n’importe quelle radio.

      Pauvres haineux . Personnellement je félicite Antonio pour le travail qu’il fait et ce qu’il apporte à la Guinée. Qui ne sait pas qu’il est proche de Alipha le grimpeur? Ce qui m’étonne de ces jounleux ça ne vaut meme pas d’être dit. Ce n’est pas une nouvelle information. Qui ne sait pas ce que Mohamed condé fait en Guinée et à paris. Je le respecte quand meme pour sa formation et son experience dans les affaires. Je penserai meme que Mohamed Condé pourrait recuperer le parti en tenant compte de sa formation.

      Vive la Guinée et à bas les haineux sur tout vous deux les plus ignorants des ignorants.

  5. pecos 4 ans il y a
    Repondre

    Pauvre haineux. La radio Espace FM est une branche de votre secte l’UFDG avec à sa tête l’ayatollah Cellou Dalein. C’est une radio qui est financée par les commerçants-djihadistes de l’UFDG. Les pauvres haineux de Boko Haram (UFDG), votre Gourou (Cellou Dalein) , l’imitateur de la signature du Feu Lansana Conté est entrain de vous manipuler.

  6. pecos 4 ans il y a
    Repondre

    Adrien Mamy, depuis le lancement de la compagnie Guinée Airlines, tout le monde savait qu’il s’agissait d’une compagnie privée et d’ailleurs nous avons tous suivi les interventions d’Antonio Souaré et son associé Français. Il n’a jamais été dit que c’était une compagnie nationale.IL faut pas tomber dans le piège des saboteurs.

    • Sylla 4 ans il y a
      Repondre

      Merci@ Pecos pour ces éclairages.

    • Sylla 4 ans il y a
      Repondre

      Pecos n’écoute pas cet imbécile débile de diallo.
      Il est mentalement attardé. Il faut ses défecations verbales pour s’en rendre compte. Moi je ne perds pas mon temps avec lui.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.