Guinée-Bissau : la Cedeao reconnaît (enfin) la victoire de Embalo, mais lui exige un Premier ministre et un nouveau gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) continue de patauger dans ses propres contradictions en Guinée-Bissau. Dans un communiqué -dont Mediaguinee détient copie-, l’organisation sous-régionale annonce avoir reconnu « la victoire de Monsieur Umaro au deuxième tour des élections présidentielles du 29 décembre 2019 de la Guinée-Bissau ». Mais lui exige la nomination d’un Premier ministre et d’un nouveau gouvernement au plus tard le 22 mai prochain…

Communique靇Commission_CEDEAO_22_Avril_2020_VF2

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!