Guinée Bissau : réouverture des mosquées, églises et autres lieux de culte

Print Friendly, PDF & Email

La Guinée-Bissau a annoncé vendredi la réouverture à partir de minuit des lieux de culte qui avaient été fermés en mars pour tenter d’enrayer la pandémie du nouveau coronavirus.

Le gouvernement a, parallèlement à cette réouverture des “mosquées, églises et autres lieux de culte”, autorisé la reprise des rassemblements pour des évènements comme les mariages, les baptêmes ou les obsèques, selon un arrêté du Premier ministre Nuno Gomes Nabiam publié vendredi.

Il a néanmoins appelé à un respect strict des mesures contre le coronavirus comme le lavage des mains, le port de masque et la distanciation physique.

Bissau avait annoncé le 25 juin une prolongation d’un mois de l’état d’urgence sanitaire décrété fin mars. Le couvre-feu, en vigueur de 20H00 à 06H00 du matin, avait été supprimé dans la foulée de cette mesure.

Le pays a déclaré 1.790 cas pour 26 décès, selon un dernier bilan officiel du 7 juillet.

La Guinée-Bissau, pays chroniquement instable d’Afrique de l’Ouest de 1,8 million d’habitants, manque d’infrastructures de santé pour faire face à une épidémie de grande ampleur.

Le mois dernier les autorités autorités sanitaires ont autorisé le recours à un vaccin anti-polio pour traiter des cas de COVID-19 à titre expérimental.

AFP

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.