Guinée : c’est parti pour le projet de relance de la filière Ananas

Print Friendly, PDF & Email

Le secrétaire général du Ministère de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises, Alsény Sylla entouré des représentants pays de l’ONUDI en Guinée, de l’Union Européenne, du Centre de Commerce International (CCI) du Ministère de l’Agriculture et du Ministère du Commerce a présidé ce mercredi 13 novembre, la cérémonie de lancement officiel du projet de relance de la filière Ananas (REFILA) et la première session du comité de pilotage dudit projet.

C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence de plusieurs invités dont madame le gouverneur de Kindia, Hadja Sarangbè Camara, du préfet de Forécariah et de tous les acteurs concernés.

L’objectif général du projet est de contribuer au renforcement de la compétitivité des pays de l’Afrique de l’Ouest et à son intégration dans les systèmes de commerce régionaux et internationaux. C’est pourquoi dans son allocution de circonstance, le représentant pays de l’ONUDI en Guinée, Ansoumane Bérété, après avoir remercié les uns et les autres, a précisé :

« Le lancement du REFILA n’est pas un événement anodin. Il s’agit en effet d’une étape cruciale qui symbolise la volonté et l’engagement très forte du gouvernement guinéen et ses partenaires de faire de la filière Ananas un des principaux leviers de compétitivité commerciale de la Guinée pour une croissance économique inclusive et durable. Le projet de relance de la filière Ananas, en abrégé REFILA comme vous l’aurez compris, s’inscrit dans le cadre du vaste programme d’appui à la compétitivité des Etats de l’Afrique de l’Ouest financé par l’Union Européenne et exécuté par des partenaires d’assistance technique au nombre desquels l’ONUDI œuvre à mettre à profit de cette coopération régionale exemplaire toute son expertise en matière de développement des chaînes de valeurs et de compétitivité commerciale », dit-il entre autres.

Quant à la représentante de l’Union Européenne à ladite cérémonie, elle a au nom de l’ambassadeur de l’Union Européenne remercié “tous les acteurs dont le concours a permis à cette relance de la filière Ananas en Guinée”.

« La convention a été signée 2 août 2019, pour un montant total de 5 millions 90 milles euros dont 5 millions financés par l’Union Européenne et la durée du projet est de 4 ans. Nous sommes convaincus que ce projet financé par l’Union Européenne sera très important pour relancer la filière Ananas en Guinée ainsi que la compétitivité économique de la Guinée dans le marché régional de l’Afrique de l’Ouest mais aussi au niveau international. J’avoue que c’est un bon projet et très pertinent aussi bien pour la Guinée que pour l’Union Européenne », a-t-elle insisté.

Avant de déclarer ce projet officiellement lancé, le secrétaire général du Ministère de l’Industrie a souligné qu’il contribuera à l’amélioration du climat des affaires en Guinée pour faire du pays, une meilleure destination des investisseurs et très favorables au développement des activités économiques.

« La cérémonie de lancement du projet REFILA m’offre aujourd’hui l’opportunité de saluer et de remercier les partenaires techniques et financiers de la Guinée et plus particulièrement l’Union Européenne qui apporte son soutien technique et financier à la mise en œuvre de ce projet, dans le cadre du programme indicatif régional 2014-2020 pour l’Afrique de l’Ouest financé par le 11ème Fonds Européen de Développement (11ème FED). C’est le lieu aussi de féliciter et d’encourager les experts des agences et partenaires d’exécution, notamment ceux de l’ONUDI, du CCI et du COLEACP », a entre autres mentionné Alsény Sylla.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.