Guinée : des poursuites judiciaires contre les injures sur les réseaux sociaux annoncées

Print Friendly, PDF & Email

L’information a été donnée ce mardi 11 janvier 2022 par le procureur général près de la Cour d’Appel de Conakry, Alphonse Charles Wright. C’était à l’occasion de la rencontre avec les officiers de police judiciaire (OPJ). Cette rencontre qui s’est tenue à la Cour d’Appel de Conakry était placée sous le thème : « Nouvelles orientations du parquet général ».

Plusieurs sujets ont été abordés dont autres : les injures sur les réseaux sociaux, la convocation en passant par la garde à vue, … « Il faut indiquer dans les convocations les raisons de la convocation. La formule, affaire vous concernant est caduque, dépassée. C’est pourquoi, il faut signifier à l’intéressé les motifs. Cette action permet à la personne concernée de se préparer et de mieux situer son avocat », a-t-il signifié.

Abordant la question sur la mauvaise utilisation des réseaux sociaux, le procureur Alphonse Charles Wright, confie qu’il en fait de cet espace criminel la première préoccupation de l’action du parquet de Conakry.

« Nous avons une loi sur la cybercriminalité qui est très rigoureuse. En vertu de l’article 42 du code de procédure pénale, j’ai instruit à tous les parquets d’instance de s’engager à partir le lundi toutes les procédures judiciaires contre les personnes qui se sont prêtées à ce jeu », a-t-il noté.

 On ne peut comprendre dans le cadre du renforcement de l’unité nationale, poursuit-il, que certains se permettent au nom de la liberté d’expression de commettre des abus en tenant des sales propos.

En plus, dans le cadre de la lutte contre les abus dans les tribunaux, des numéros du parquet général 666489595/66662 5858 ont été mis à la disposition des citoyens pour alertes.

Kalan Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.