Connect with us

Societé

Guinée : Et si derrière le buzz contre Fony se cachait un prix au SADEN ?

Déjà présent au Salon internationale de l’agriculture à Paris, le fonio Fony (fonio from Guinea) est aussi présent au Salon des entreprises à Conakry, aux côtés d’autres marques de fonio comme La Petite Damba. Ce mardi, nous avons vu des unités de ce fonio – dénigré ces derniers jours sur les réseaux sociaux en Guinée – dans le stand de la boutique Consommons Guinéen. Appartient-il à cette structure ? « Nous, nous le mettons dans notre boutique en tant que vendeurs des produits guinéens alimentaires ‘’ bio ‘’ et équitable », nous a confiés une vendeuse de la boutique. Près d’elle, une autre femme nous a expliqué que « c’est du fonio produit en Guinée et appartenant à l’ONG la Guinéenne des terroirs… »

La suite de nos questions nous permettra de comprendre que Fony est emballé par le biais de l’Initiative présidentielle pour le développement du monde rural. Pourtant, dans les jours passés, des internautes s’étaient acharnés sur Mohamed Kagnassy, conseiller en développement rural du Président Alpha Condé, l’accusant d’être le propriétaire de Fony. Dans un article publié hier sur Mediaguinee, un proche de l’homme d’affaires explique pourtant que ce sont les promoteurs de Fony qui ont plutôt profité du stand de Kobiri – plateforme digitale mise en place par Kagnassy – pour présenter leurs produits à Paris.

Par ailleurs, le Président Alpha Condé a lui-même présenté Fony ce mardi lors de l’ouverture du Salon des entreprises à Conakry, confirmant ainsi qu’il s’agit d’un produit découlant de l’Initiative présidentielle…

Le malheur de Kagnassy aura donc été d’avoir présenté Fony dans son stand à Paris. Quant à La Petite Damba, à la base de ce buzz contre Fony et Kagnassy, elle se serait ainsi donné un grand coup de pub. Une campagne publicitaire naïvement gobée par des centaines d’internautes sur la toile guinéenne et qui pourrait être couronnée par un prix qui lui (à La Petite Damba) sera décerné au SADEN ce mercredi. Et si c’était ça le but du buzz ? Sinon, pourquoi ne pas aussi s’attaquer à ceux qui présentent maintenant au SADEN… A-t-on besoin de dénigrer pour se démarquer des autres ?

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter