Guinée : les comités de défense de la Transition (CDT) officiellement lancés

Print Friendly, PDF & Email


Lancement officiel ce mercredi, 15 décembre des Comités de Défense de la Transition (CDT). Une initiative appuyée techniquement et financièrement par le Conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG).

Composés de plus de 3000 jeunes et de femmes à travers tout le pays, ces acteurs organisés en groupe de 15 et 20 personnes auront pour le rôle d’amener les citoyens à prendre leur responsabilité pour la réussite de cette transition dans l’intérêt de tous. 
Après avoir lancé les activités des Comités des défenses de la libération, le Secrétaire général du CONOSCG et Coordinateur National dudit comité, a remercié le président du CNOSCG Dr Dansa Kourouma et les partenaires qui ont facilité ce projet.

« Les comités de défense de la transition (CDT) qui ont été installés dans tous les quartiers depuis les événements du 05 septembre 2021 qui a conduit notre République dans une nouvelle transition, nous avons estimé que face aux différents défis notamment de la refondation de l’État; de renouveau institutionnel; de réconciliation nationale, les populations guinéennes en l’occurrence les jeunes et les femmes qui sont dans les quartiers de Conakry à l’intérieur du pays ont un rôle de premier plan à jouer. Alors nous avons réuni d’abord à Conakry 3000 et quelques défenseurs de la transition qui sont engagés et déterminés de participer à toutes les initiatives qui concourent à la réussite de cette transition », a dit Ange Gabriel Haba.


À cet  égard, dit-il, « la réussite de la transition c’est de défendre les valeurs et les principes qui incarnent cette transition, de s’impliquer au niveau des quartiers au processus de la réconciliation nationale, inviter nos concitoyens à avoir en eux l’esprit de tolérance et de pardon et inculquer en eux la faculté à participer de façon responsable à la réussite de toutes les initiatives de l’intérêt public, de veiller à tous les comportements de nature à saboter les grandes initiatives qui sont en cours dans le cadre de la refondation de notre État. Ces CDT ont été installés depuis le mois dernier. Nous avons initié aujourd’hui leur lancement. Mais ces lancements et la mise en place du CDT ont été rendus possibles grâce au conseil national des organisations de la société civile Guinéenne (CNOSCG),  notamment son président docteur Dansa kourouma qui a mis tout à disposition à savoir techniquement et financièrement pourqu’on puisse jouer notre partition pour la réussite de cette transition. Ces CDT existeront tant que la transition existera car ces activités sont liées à la transition. Il est prévu des formations et des séances entretiens avec tous les défenseurs pour que les missions puissent être maîtrisées.» 
Pour finir, les acteurs déployés sur le terrain ont à travers un  sermon rassuré de leur engagement à travailler en toute impartialité pour la réussite des missions qu’ils ont à mener et à concrétiser.
Mamadou Yaya Barry

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.