LA GUINÉE EN QUÊTE DE RUPTURE ! De Boubacar Yacine Diallo

L’exception guinéenne, datée du 28 septembre 1958, avec son « Non » massif, jeté à la figure du plus illustre des Français, le général Charles de Gaulle, au cours d’un référendum, tellement vantée par les Guinéens, était-elle une chance ou un handicap ? Un prétexte à refuser le changement en se repliant sur soi-même ou une bonne raison de montrer la voie de l’avenir, de mettre en mouvement une société différente ? C’est la réponse à cette question que cherche l’auteur à travers soixante ans d’histoire politique.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.