Connect with us

En Guinée

Habitat : les deux comités techniques de gestion de SANITA Villes Durables et SANITA Villes Propres en réunion conjointe d’évaluation

Published

on

Faire du programme d’assainissement et de développement urbain une réalité concrète reste l’une des préoccupations majeures du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire à travers sa direction nationale de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme.

C’est dans cet ordre d’idée qu’une réunion conjointe des comités techniques de gestion des deux projets (SANITA Villes Propres et SANITA Villes Durables) s’est tenue ce jeudi 7 novembre, dans un réceptif hôtelier de Conakry en présence de toutes les parties prenantes y compris des représentants de l’ONU-HABITAT et de l’Agence Belge (ENABEL).

En ouvrant les travaux de ladite rencontre, le Directeur national de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme, Ibrahima Camara a, au nom de son ministre, Dr Ibrahima Kourouma salué tous les participants, avant de dégager :

« Je viens d’ouvrir cette rencontre au nom du ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire. Vous savez que dans le cadre du programme indicatif national, l’Union Européenne a accepté de financer la relance de la planification à travers SANITA. Il y a deux volets à savoir SANITA Villes Propres et SANITA Durables qui sont nés de la volonté du gouvernement dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie de la Guinée. Donc, on a voulu non seulement tenir compte du développement spacial de la Guinée, mais aussi du côté de l’assainissement. SANITA Villes Propres va tenir compte de l’assainissement de la ville de Conakry dans son ensemble et une partie à Kindia. Et aussi un volet désenclavement des quartiers à travers des travaux liés à la haute intensité de mains d’œuvre », dira-t-il.

Poursuivant, il a tenu à préciser : « SANITA Villes Durables a été là pour renforcer la gouvernance urbaine au niveau national et territorial. Suivant les objectifs assignés, non seulement ça va être l’objectif à partir de Grand Conakry vision 2040 que le gouvernement déjà a bien voulu doté la ville de Conakry à travers un accompagnement de l’Union Européenne. L’un des premiers objectifs, c’est de doter la ville de Conakry d’un nouveau schéma directeur qui va définir le développement de Conakry jusqu ‘en 2040 et qui intégrera non seulement Conakry original de maintenant là, mais aussi les villes satellites qui sont Coyah, Dubreka, Forécariah et une bonne partie de Kindia et de Boffa. Le 2è volet du projet SANITA Villes Durables va être le volet définition d’une politique urbaine et le dernier volet, c’est la définition et l’élaboration d’une vision ou un livre blanc sur le schéma national d’aménagement du territoire. Donc, c’est un peu l’occasion pour la Guinée et ses partenaires de mettre à jour ces documents de développement spacial et aussi améliorer le cadre de vie en matière d’assainissement et de mobiliter au nivau local et territorial (…) Aujourd’hui, c’est la rencontre de toutes les parties prenantes. C’est-à-dire les différents ministères sectoriels impliqués, les partenaires techniques et financiers du projet et les collectivités. L’objectif va être de dégager d’abord qu’est-ce qui a été prévu ? Depuis la date de démarrage le 27 février dernier par le gouvernement à travers le ministre de la Ville qu’est-ce qui a été fait ? Qu’est-ce qui a bien marché et qu’est-ce qui n’a pas marché ? Qu’est-ce qu’il faut ? Et récueillir l’avis de toutes les parties prenantes. »

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30  

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités