Hadja Saliou Dian, mère de Cellou Baldé : “je suis ravie et demande aux autorités de leur accorder une liberté définitive”

Print Friendly, PDF & Email

C’est dans un communiqué lu vendredi à la télévision nationale et signé du directeur de l’administration pénitentiaire, Charles Victor, qu’a été annoncée la libération conditionnelle de quatre détenus politiques, tous de l’UFDG dont l’ex-député Mamadou Cellou Baldé. 

Rencontrée ce samedi à son domicile sis à Dar es salam, quartier Doghol, commune urbaine de Labé, Hadja Saliou Dian, la mère de l’ex-député de Labé, Mamadou Cellou Baldé, n’a pas cache sa satisfaction. Dans sa réaction, cette veuve a plaidé pour une liberté définitive de son fils et Cie, tout en demandant aux autorités d’accorder aux autres détenus politiques la liberté.

« Je suis très ravie d’apprendre cette bonne nouvelle. Je remercie le bon Dieu, son prophète Mohamed (PLS) et tous les fidèles musulmans et toutes les personnes éprises de justice et de paix. Depuis l’arrestation de l’honorable Cellou Baldé, les soutiens à l’endroit de notre famille de faiblissent pas. Aujourd’hui, je suis très ravie. Je prie Dieu de permettre à ces personnes libérées de recouvrir leur santé, ceux qui sont en prison qu’ils leur permette d’être libres eux aussi, qu’il nous débarrasse de tous ces problèmes qui gangrènent notre pays. Je demande aux autorités du pays de leur accorder une liberté définitive, de libérer également tous les détenus, afin de favoriser la paix et l’unité pour le développement de notre pays», demande Hadja Saliou Dian.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.