Connect with us

Societé

Hafia (Labé) : un déréglé mental tue à bout portant sur un citoyen sur son lit de malade

Published

on

Dans la journée de ce mardi 15 octobre, c’est un jeune déréglé mental, âgé de 19 ans dont l’identité n’a pas encore été révélée, qui a ouvert le feu et tué à bout portant un autre jeune de 20 ans sur son lit de malade. La victime était sous soin intensif, suite à un grave accident dans lequel elle a été grièvement blessée. Le drame s’est produit dans le district de Simpetin, sous-préfecture de Hafia, à 15 km de la ville de Labé. Selon un témoin, joint au téléphone par Mediaguinee, le dossier est présentement dans les mains de la police pour des fins d’enquête.

« Exactement, c’est un jeune fou qui est l’auteur du meurtre, le drame s’est produit hier, la victime est morte sur le coup. C’est qui est plus malheureux, la victime s’était blessée grièvement dans un accident de véhicule, il était sous soin intensif depuis des mois, donc c’est cette personne que le déréglé mental a achevé mardi. L’auteur du meurtre est âgé de 19 ans, la victime quant à elle, a environs 20 ans. Le fou a utilisé un fusil de chasse calibre douze. Le drame s’est produit à Thébely dans le district de Simpetin. Le fou a été arrêté grâce au concours des villageois qui l’ont remis à la police. Une enquête a été ouverte », dit Thierno Saliou Diallo, l’un des responsables du village.

Force est de rappeler que nombreux sont ces personnes qui sont victimes d’exactions de la part des déréglés mentaux dans la capitale du Foutah Djallon. Il vous souviendra que dans la soirée du vendredi, 4 janvier dernier, c’est un malade mental du nom d’Ibrahima Sory Diallo, qui avait poignardé mortellement Adbourahmane Baldé à l’estomac aux environs de 20 heures.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

62044 25 83

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités