Connect with us

Societé

Halimatou Dela Diallo, directrice régionale de la Météo de Labé : « l’Etat ne nous équipe pas »

La métrologie de Labé peine à fonctionner. Cette situation est due au manque d’équipements et de personnel auquel ce service fait face dans cette région.

Au micro de Mediaguinee, la Directrice régionale de la météo décrit la situation désastreuse de son service. Pour Halimatou Dela Diallo, rien ne fonctionne à la métrologie de Labé.

« Nous n’avons pas de meubles de bureaux, il est très difficile pour nous de trouver même une chaise pour s’assoir. Nos appareils fonctionnent tant bien que mal. Seuls le thermomètre et l’évaporation fonctionnent. Tout le reste ne fonctionne pas. Nous les avons même enlevés puisqu’ils sont tous gâtés.  Vous savez, les appareils métrologiques, s’ils se gâtent, ils sont irréparables. Il faut toujours commander. Malheureusement, l’Etat ne nous équipe pas », a-t-elle expliqué, tout en précisant que la Direction de la métrologie de Labé manque aussi de personnel. « Avant, lorsque la Direction nationale et l’OMM (Organisation Mondiale de la Météo) collaboraient, on nous équipait en appareils. Présentement, cette relation a cessé. Nous avons besoin de plusieurs appareils, comme celui pour observer le degré du soleil dégagé par jour. Depuis que la bague d’évaporation s’est gâtée, elle n’a pas été remplacée, ainsi que d’autres appareils. La direction avait promis de nous fournir une station automatique, mais en vain. Nous n’avons pas aussi de personnel, nous sommes trois qui tournons 24/24 », a précisé la directrice.

Parlant des locaux, la directrice régionale de la météo rappelle que ces bureaux ont été construits depuis 1950, mais n’ont jamais été rénovés.

« Vous savez que le service métrologique de Labé est un service technique. Depuis sa création en 1950, nous sommes à l’aéroport régional et nous travaillons dans des bâtiments construits par les Français au temps colonial. Depuis ce temps, les bâtiments n’ont jamais été rénovés. En 2015, le toit du bureau et celui du logement du chef ont été décoiffés par un vent violent. Grâce à l’ancien préfet de Labé, le colonel Lamarana, et ceux du FIRE, le toit avait été arrangé », explique Hadja Mariama Dela Diallo.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook