Hausse du prix du carburant : ‘’les gens ne doivent pas trop se plaindre pour 500 fg’’ (Mamadou Dian Gadjiko des NFD)

Print Friendly, PDF & Email

Depuis que le gouvernement guinéen a rehaussé le prix du litre des produits pétroliers à la pompe de 9500 à 10000 fg, cette situation polarise les débats tant chez les citoyens que chez les acteurs politiques. Si certains fustigent cette augmentation, Mamadou Dian Gadjiko, le fédéral des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) du ministre de la Jeunesse Mouctar Diallo de Labé la salue.

Pour Maamdou Dian Gadjiko, cette augmentation est une bonne chose. « Si le gouvernement augmente le prix du carburant, c’est normal. Si les ministres censés prendre ces dispositions après moult réflexions trouvent que c’est normal, s’ils augmentent, c’est normal. Dès l’instant qu’ils on augmenté, tout le monde doit savoir que c’est quelque chose de normal, les membres du gouvernement ont fait. Le gouvernement ne va pas se lever un beau jour pour augmenter le prix du carburant sans chercher à savoir si c’est normal ou pas. En plus, s’ils augmentent les prix à la pompe, ça y va dans l’intérêt du pays. L’argent collecté ira directement dans les caisses de l’Etat et en retour, l’Etat va utiliser cet argent pour développer le pays. Les gens ne doivent pas trop se plaindre à cause de 500 fg. Si vous regardez bien, le carburant est actuellement moins cher chez nous que dans les pays voisins. Donc, les citoyens doivent se patienter », affirme-t-il. Rejetant la version qui soutient que les pays voisins sont mieux lotis que la Guinée en matière de développement.  « Qu’est-ce qu’on est en train de faire dans ces pays qu’on ne fait pas en Guinée ? Rien absolument. Notre gouvernement est en train de travailler », conclut-il.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!