Connect with us

Societé

La Gendarmerie met le grappin sur quatre présumés assassins d’un Chinois en haute mer

Quatre sur six présumés assassins d’un Chinois en haute mer ont été présentés à la presse, ce mardi au Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale sis à Kaloum.

L’acte s’est passé en haute mer dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 janvier dernier quand le bateau Lian Roug 88 consigné en République de Guinée par la société Tchiangui pêche, a été attaqué par six brigands qui ont assassiné le Chinois Lan Jin Chun qui était de service ce jour.

Selon Daouda Touré, commandant de la brigade de recherche de la gendarmerie  maritime et fluviale, « les présumés auteurs ont quitté Boulbinet (Kaloum) aux environs de 23 h pour partir en mer. Ils ont fait l’attaque aux environs de 3 h du matin. Ils ont trouvé le chinois du nom de  Lan Jin Chun qui était de faction à bord du navire, c’est-à-dire il était de service de garde. Ces intéressés sont venus, ils ont accosté leur embarcation, trois d’entre eux sont montés à bord du navire, ils ont donné des coups à M. Lan avec des objets et ils l’ont ligoté. Et ils ont continué à lui donner des coups. Ils ne se sont pas limité là, ils ont posé leurs actes, ils ont fait l’opération en prenant 10 cartons de gants, ils ont pris également des bouteilles de gaz et des raccords. »

Poursuivant, il dira qu’aussitôt, « nous avons été informés par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum qui a rendu compte à nos supérieurs hiérarchiques, lesquels nous ont instruits de faire toute la lumière sur la situation. C’est ainsi que nous avons ouvert une enquête autour de la situation. Nous avons posé les actes de procédure qui nous ont permis d’interpeller parmi les 6 présumés auteurs, 4. Un a été interpellé à Kamsar du nom de  Mohamed Soumah alias ‘’Don’’, Sény a été interpellé à Kolaboungni, le nommé Daouda Camara a été interpellé aussi à Kolaboungni, le quatrième a été interpellé à Siguiri nommé ‘’Dada’’. Les intéressés ont été entendus conformément à la procédure… »

Interrogés, Mohamed Soumah alias ‘’Don’’ et Daouda Camara ont soutenu qu’ils sont partis en haute mer pour acheter du gasoil, tout en argumentant que c’est cela leur activité. Plus loin, ils ont tous reconnu avoir attaqué le Chinois. Mais tous les deux ont rejeté la responsabilité de l’assassinat de Lan.

Par ailleurs, le Colonel N’famara Djomandé, préfet maritime a interpellé en ces termes : « Nous interpellons tout le monde pour trouver les moyens si nous voulons que notre port soit exemplaire, il faut que nous mettions les moyens à la disposition des gens qui sortent en mer. »

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook