Home cinéma, ceintures de sécurité en plaqué or : visitez l’avion de Donald Trump (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

Le Boeing privé de Donald Trump, un vrai avion de milliardaire.

trump-av2

Pour rendre visite jeudi dernier au président Obama, Donald Trump a pris son Boeing 757 privé acheté en 2011 et qu’il a réaménagé luxueusement. Chambre à coucher, salle de bains, home cinéma et même des ceintures de sécurité en plaqué or 24 carats…

Son appareil, surnommé “T-Bird”, a appartenu à différentes compagnies aériennes puis à Paul Allen (qui a fait fortune grâce à Microsoft).

trump-avion3

Autonomie en vol de 16 heures
Donald Trump a racheté ce Boeing 757 en 2011. Vieux de 20 ans, il a subi un petit lifting. Le nouveau président des États-Unis a d’abord fait changer les moteurs d’origine en les remplaçant par des modèles Rolls-Royce plus puissants, tout assurant à l’avion une autonomie théorique en vol de 16 heures, selon BFM.

t

Luxe et confort
Le “T-Bird” peut désormais transporter 43 passagers, dans des conditions de confort tout à fait luxueuses: home cinéma, salon, salle à manger, chambre à coucher principale équipé d’un grand écran plat de télévision… On retiendra aussi les ceintures des sièges et la robinetterie de la salle de bain en plaqué or 24 carats, comme en témoigne la visite guidée diffusée sur YouTube.

trump4

100 millions de dollars
D’après Business insider, l’avion personnalisé de Donald Trump lui a coûté 100 millions de dollars (92 millions d’euros). Il continuera à l’utiliser en attendant de pouvoir voler à bord d’Air Force One, l’avion présidentiel américain.

trump-avion

Donald Trump a fait l’acquisition de ce Boeing 757 en 2011. L’avion avait alors déjà 20 ans d’âge, après avoir appartenu à différentes compagnies aériennes puis à Paul Allen. Cet autre milliardaire américain a fait fortune grâce à Microsoft, dont il est le cofondateur avec Bill Gates. Paul Allen fut propriétaire du Boeing de 1995 à 2010.

En 2011, son nouveau propriétaire et, désormais futur président des États-Unis, l’a totalement personnalisé à son goût et à… grand frais. Il a d’abord fait changer les moteurs d’origine en les remplaçant par des modèles Rolls-Royce plus puissants, tout assurant à l’avion une autonomie théorique en vol de 16 heures.

Source: Business Insider, BFM

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.