Ibrahima Kéita (FNDC) : ”une transition est nécessaire pour la stabilité du pays” 

Print Friendly, PDF & Email

Seulement une transition politique apaisée, avec la participation des acteurs sociopolitiques et religieux de toutes confessions, pourrait restaurer l’autorité et la sûreté de l’Etat. Ainsi pour pouvoir mettre fin à l’impunité, et poser les jalons d’une alternance prometteuse et rassurante. Pense ainsi Ibrahima Kéita du Front national pour la défense de la constitution. 

Une transition est nécessaire pour la stabilité du pays et pour éviter qu’il ne tombe dans le chao. C’est une étape irréversible et qui profitera à tous. Elle se chargera non simplement de remettre les Guinéens ensemble, mais également définir une partie de l’agenda du futur Président de la République. Il est temps qu’on arrête de rêver et qu’on accepte ce qui est de l’intérêt national.

Obtenons une transition pour faciliter le travail de celle ou celui qui sera élu prochainement sous la bannière des institutions fortes, légitimes et crédibles pour tous.

Ensemble pour une transition démocratique afin de sauver et libérer le peuple ! 

Ibrahima Kéita(Loppet), Secrétaire National de la Jeunesse de l’UDRG, chargé des affaires avec la société civile, membre du FNDC

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.